Top 15 des meilleures chansons unreleased de Lana Del Rey

Bonjour à toutes et à tous !

Le 11 août dernier, je vous livrais ma critique de Lust for Life, le cinquième album de la chanteuse américaine Lana Del Rey. J’y évoquais alors brièvement le fait qu’un article sur certaines de ses chansons unreleased verrait le jour ultérieurement. Ce jour est désormais arrivé !

Avant toute chose, commençons par une petite mise au point culturelle. Un unreleased c’est quoi ? C’est une chanson qu’un artiste a enregistrée au cours de sa carrière mais qui n’a jamais été officiellement publiée. Les raisons à cela peuvent être diverses : le résultat final ne plaisait pas à l’artiste ou à sa maison de disque, la chanson ne collait pas à l’esprit désiré pour l’album ou encore la tracklist était déjà complète et il a donc fallu faire des concessions. Dans certains cas, ce travail est alors mis de côté en vue d’une réutilisation pour un prochain album, qu’il s’agisse d’un album studio ou d’un bonus pour une compilation (notamment un best-of). Dans d’autres, elles sont gardées par la maison de disque et utilisées à titre posthume après la mort de l’artiste (comme cela a été le cas avec les albums Michael et Xscape de Michael Jackson). Parfois, les artistes se contentent de les interpréter lors de leurs concerts. Il arrive également que les chansons soient offertes à d’autres artistes (par exemple, saviez-vous que Toxic, l’un des plus gros succès de Britney Spears, était à l’origine destiné à Kylie Minogue ?). Mais dans la majeure partie des cas, tout ce travail finit au fond d’un tiroir et n’est jamais utilisé. C’est là qu’interviennent les leaks : parfois contrôlés (c’est-à-dire voulus par un artiste ou un producteur), souvent incontrôlés (par le biais d’un piratage), ils permettent aux chansons de finir sur la toile, au grand dam des artistes et pour le bonheur des fans.

Lana Del Rey, malheureusement pour elle, fait partie de ceux qui ont eu la mauvaise surprise de voir tout leur travail être piraté, ce qui, dans son cas, est passé par le vol il y a plusieurs années d’un disque dur sur lequel se trouvaient des centaines de chansons et de démos. Grâce à cela, nous avons ainsi pu avoir accès à près d’une centaine de titres, et dieu seul sait combien encore vont finir par être dévoilés. Pour avoir écouté la totalité de ces leaks, je peux vous dire qu’il s’agit d’une artiste extrêmement productive qui est loin de montrer l’étendue de ses capacités sur ses albums studio. En effet, si certaines pistes se situent bien dans l’esprit musical qu’elle nous donne à voir depuis Born to Die en 2012, un grand nombre se révèlent être très éloignées de l’artiste rétro-mélancolique qu’on connaît. Chansons acoustiques, rock, blues, ballade et pop/dance up-tempo sont autant de registres dans lesquels elle s’est un jour ou l’autre essayée sans jamais le révéler.

C’est pourquoi j’ai décidé de vous écrire cette chronique. Pour vous prouver que Lana Del Rey est probablement l’une des artistes les plus complètes de cette génération malgré son succès commercial relativement discret. Vous avez déjà écouté (si ce n’est pas le cas, faites le !) Born to Die, Paradise, Ultraviolence, Honeymoon, Lust for Life et vous en voulez encore ? Je vais vous faire découvrir pas moins de quinze titres unreleased de la chanteuse qui comptent parmi mes préférés et qui risquent bien de vous surprendre. Alors installez vous confortablement et savourez cette excursion musicale dans l’univers insoupçonné, méconnu et surprenant de Lana Del Rey qui risque de vous la faire découvrir sous un nouveau jour !

 

1- HUNDRED DOLLAR BILL

Dans cette chanson pop enregistrée en 2009, Lana y évoque son amour de l’argent qui la pousse à se prostituer, un choix que comprend son amant :

« Nothing more gorgeous than a hundred dollar bill […] He knows it’s a big bad world, knows that I’m a good girl, he understands the sale of self »

« Rien n’est plus beau qu’un billet de cent dollars […] Il sait que c’est un monde cruel, sait que je suis une fille bien, il comprend qu’on puisse se vendre »

Composée avec Jayson Michael pour la version finale et avec David Kahne pour les deux versions démos, elle tire sa force de sa mélodie accrocheuse et entêtante qui contient quelques sonorités rappelant les bruits d’un casino, et donc l’argent. À la manière de Video Games en 2011, Lana a elle-même produit un clip où sont mêlées images d’archives et plans vidéo d’elle. Elle a interprété la chanson en live à plusieurs reprises lors de show cases avant de connaître le succès.

 

2- SHE’S NOT ME

Dans cette chanson pop/dance enregistrée en 2010, Lana exprime avec colère sa jalousie envers la nouvelle petite amie de son ex, qui n’est pas elle :

« You’re in love, well she might be here, might be hot but baby she’s not me ! »

« T’es amoureux, alors elle est peut-être là, elle est peut-être sexy mais bébé elle n’est pas moi ! »

Composée avec The Nexus, elle se démarque du reste de son répertoire par sa production électronique up-tempo agressive et magistrale.

 

3- PUT THE RADIO ON

Dans cette chanson pop enregistrée en 2010, Lana évoque avec lyrisme sa relation avec un homme qui semble ne pas vouloir s’engager pleinement avec elle. Composée avec Biff Stannard et Ash Howes, elle bénéficie d’une belle production à la fois douce et prononcée qui prend parfois des airs de comptine. Pour l’anecdote, le changement de stations de radio qu’on entend en ouverture a en fait été rajouté par un fan, qui a su agrémenter la chanson d’un élément qui paraît aujourd’hui indispensable à la chanson.

 

4- GO GO DANCER

À la manière d’Hundred Dollar Bill, Lana évoque dans cette chanson pop/dance composée en 2010 avec Tim Larcombe un univers auquel on est peu habitués avec elle : celui du strip-tease. Elle chante alors pour l’homme dont elle s’occupe, tout en précisant qu’elle ne fait cela que pour le plaisir :

« I know I go go dance but I do it for kicks, I’ll never have to work ‘cause my daddy is rich »

« Je sais que je fais du strip-tease mais je le fais pour le plaisir, je n’aurais jamais à travailler car mon papa est riche »

Il existe deux versions différentes du titre où l’instrumental change mais les deux bénéficient d’une production pop entêtante, dansante et très festive.

 

5- LAST GIRL ON EARTH

De toutes les chansons de ce classement, celle-ci est sans la doute la plus proche du répertoire officiel de la chanteuse. Ballade composée en 2010 avec Justin Parker, il s’agit d’une chanson d’amour très mélodieuse et planante où le piano occupe une place importante en parallèle de la production électronique. Un crime qu’elle ne soit jamais sortie, même si le fait qu’elle « manque » de mélancolie explique probablement ce choix.

 

6- IS IT WRONG

À la manière de She’s Not Me, cette chanson pop composée en 2010 avec Paul Herman bénéficie d’une production tantôt douce, tantôt agressive pour accompagner le chant de Lana lui aussi tantôt doux, tantôt agressif. Elle y évoque sa relation avec un musicien, relation qui semble être partagée bien que les paroles puissent laisser penser qu’il ne s’agit que d’un amour obsessionnel de groupie :

« Is it wrong ? I’m making out with you while you’re singing your song, is it wrong ? You’re playing your guitar and it’s turning me on »

« Est-ce que c’est mal ? Je m’imagine avec toi pendant que tu chantes ta chanson, est-ce que c’est mal ? Tu joues avec ta guitare et ça me rend folle »

 

7- US AGAINST THE WORLD

Tout comme Last Girl on Earth, cette chanson d’amour composée en 2010 avec The Rural se rapproche grandement du registre auquel nous a habitué la chanteuse avec ses albums studio. Avec sa production douce et enivrante et ses paroles lyriques, elle a eu la chance de faire partie de ces unreleased officiellement dévoilés en live puisque Lana l’a intégrée à la setlist de son Endless Summer Tour en 2015. Je peux donc vous en fournir la version studio et la version live !

 

8- BREAKING MY HEART

Dans cette chanson pop enregistrée en 2010, Lana évoque sa relation avec un homme qui est à la fois source de bonheur et de souffrance :

« You’re breaking my heart tonight, kissing me hard seeing Valentino stars tonight, I just wanna party tonight, we’re breaking all the rules but baby it all feels so right »

« Tu me brises le cœur ce soir, tu m’embrasses fort, je vois des étoiles Valentino ce soir, je veux juste faire la fête ce soir, on brise toutes les règles mais bébé tout ça est si bon »

Elle surprend par sa mélodieuse production pop légère et remplie d’optimisme.

 

9- MEET ME IN THE PALE MOONLIGHT

D’une manière similaire à Breaking My Heart, cette chanson pop enregistrée en 2010 et composée avec Paddy Dalton, Duck Blackwell et One Louder surprend par sa production légère très printanière et très éloignée de la mélancolie de la chanteuse. On peut sans doute y voir un lien avec les paroles où elle évoque justement ses « humeurs légères » en annonçant qu’elle cherche juste un plan-cul pour la nuit :

« Understand this I’m not looking for true love tonight […] I can be your one time baby »

« Comprends ça, je ne cherche pas le véritable amour ce soir […] Je peux être ta ‘pour une nuit’ bébé »

C’est probablement l’un de mes unreleased préférés pour ma part.

 

10- JEALOUS GIRL

Cette chanson pop enregistrée en 2010 et composée avec Elizabeth Foster et Kid Gloves se rapproche beaucoup de She’s Not Me par sa production et le thème abordé. Bien qu’elle soit beaucoup moins agressive et un peu plus mélodieuse, elle affirme être une fille jalouse prête à tout pour empêcher l’homme qu’elle aime de s’intéresser aux autres filles :

« Honey, I’m in love with you, if you don’t feel the same boy, you don’t wanna mess with me, I’m a jealous jealous jealous girl […] if I can’t have you baby no one else in this world can »

« Chéri, je suis amoureuse de toi et si ce n’est pas réciproque, mec, tu ne veux pas avoir affaire à moi, je suis une fille jalouse, jalouse, jalouse […] si je ne peux pas t’avoir bébé personne dans ce monde ne le peut »

 

11- TAKE ME TO PARIS

Cette chanson pop enregistrée en 2011 et composée avec Liam Howe et Guy Chambers est à mes yeux l’une des plus étonnantes de sa discographie tant elle rompt avec l’image de la chanteuse sombre et mélancolique. Pour cause, elle bénéficie d’une production extrêmement légère et remplie d’innocence pour accompagner la beauté de la relation amoureuse évoquée dans les paroles. Avec Take Me to Paris, elle nous prouve qu’elle est également capable de composer des chansons d’amour dignes d’apparaître dans n’importe quel film à l’eau de rose. Un délice pour les oreilles !

 

12- SERIAL KILLER

Enregistrée en 2011 et composée avec Peter Ibsen, Serial Killer fait partie des chansons prévues pour figurer sur Born to Die avant d’être écartées du projet final. Ceci explique pourquoi sa production se révèle être relativement similaire aux titres présents sur l’album. Elle y évoque son rapport plutôt inhabituel à l’amour puisqu’elle n’hésite pas à se définir comme une sociopathe :

« Baby I’m a sociopath, sweet serial killer, on the warpath ‘cause I love you just a little to much »

« Bébé je suis une sociopathe, douce tueuse en série sur un chemin de guerre car je t’aime juste un petit peu trop »

La chanson a été interprétée à de nombreuses reprises en live depuis l’Endless Summer Tour en 2015, ce qui montre que Lana ne semble pas décidée à la laisser de côté.

 

13- YOU CAN BE THE BOSS

Dans cette chanson pop enregistrée en 2010 et composée avec Joe Henson, Alexis Smith et The Flight, Lana évoque son attirance sexuelle envers un homme qu’elle vient de rencontrer et pour lequel elle est prête à se soumettre :

« You can be the boss daddy you can be the boss, taste like a keg party, back on the sauce, I like you a lot, I like you a lot, don’t let it stop »

« Tu peux le boss papa, tu peux être le boss, tu as le goût d’une soirée arrosée après une abstinence, tu me plais beaucoup, tu me plais beaucoup, ne laisse pas ça s’arrêter »

Sa production, similaire aux chansons de l’album Born to Die, la création d’un clip homemade à la manière de Video Games et le fait qu’elle l’a chantée à plusieurs reprises en live en 2011 laisse penser qu’elle aurait pu figurer sur l’album avant d’être écartée. Elle l’a de nouveau interprétée à l’ouverture du Endless Summer Tour en 2015.

 

14- BEAUTIFUL PLAYER (FEAT. STARZ)

Souvenez-vous, je critiquais l’excursion ratée dans le monde du hip-hop/r’n’b des chansons Summer Bummer et Groupie Love de Lust for Life en affirmant que certains titres comptant parmi ses unreleased l’avait mieux réussie. Cette chanson enregistrée en 2011 en collaboration avec le rappeur Starz en fait partie. Composée avec Darren « Starz » Coleman et Simon Katz, le titre bénéficie d’une production urbaine accrocheuse avec laquelle la voix de Lana se marie à merveille. Elle y évoque la relation compliquée qu’elle entretien avec le rappeur qui est à la fois source de bonheur et de souffrance, souffrance (morale et physique ?) à laquelle elle semble d’ailleurs prendre goût :

« Hit me and it felt like a kiss, you know it hurt so good when you do me like this […] Hit me and it felt like a kiss, baby if it don’t hurt then I’ll have to insist »

« Frappe-moi et je le sens comme un baiser, tu sais que c’est un mal si bon quand tu me le fais comme ça […] Frappe-moi et je le sens comme un baiser, bébé si ça ne fait pas mal alors je vais devoir insister »

 

15- ROSES

Tout comme Beautiful Player, Roses représente une excursion plus que réussie dans le monde du r’n’b. Pour tout vous dire, lorsqu’elle a annoncé avoir collaboré avec des rappeurs sur Lust for Life, j’espérais retrouver des chansons dans ce style là. Enregistrée en 2011 et composée avec Chris Braide, elle bénéficie d’une production relativement lourde et entêtante où la mélodie repose sur des notes de guitare électrique. Avec une voix tantôt grave sur les couplets et tantôt aigue sur les refrains, elle y évoque encore une fois sa relation compliquée avec le rappeur (dont on ignore l’identité) dont elle semble être la maîtresse. Il s’agit sans aucune doute de l’un de mes unreleased préférés, je regrette beaucoup qu’elle ne persévère pas davantage dans ce registre.

 

BONUS- THIS IS WHAT MAKES US GIRL (DEMO 3)

Un petit bonus pour la route avec un unreleased qui n’en est pas vraiment un puisqu’il s’agit d’une version démo de This Is What Makes Us Girl, une des chansons présentes sur l’album Born to Die. Car oui, en plus de composer un nombre hallucinant de chansons, Lana compose également de nombreuses versions différentes de chaque chanson. Pourquoi je vous en parle ? Tout simplement parce que j’ai eu un énorme coup de cœur pour cette version up-tempo du titre dont la lourdeur de la production rend la mélodie radicalement différente (beaucoup moins mélancolique) mais tout aussi accrocheuse. Au programme également : de légères modifications dans les paroles et un final beaucoup plus magistral.

 

Voilà, l’excursion touche à sa fin. J’aurais pu vous parler de nombreux autres titres encore (On Our Way, Children of the Bad Revolution, Hit & Run, Tired of Singing the Blues, Gangsta Boy, Damn You, Live or Die, Queen of Disaster, Because of You, Your Girl, etc.) mais j’ai pensé que mes quinze préférés étaient largement suffisants, l’article étant déjà assez long comme cela. J’espère en tout cas que ce nouveau type d’article vous a plu ! N’hésitez à me faire part de vos retours sur les chansons évoquées ou même sur vos unreleased préférés si jamais vous en connaissez de votre côté !

Publicités

12 réflexions sur “Top 15 des meilleures chansons unreleased de Lana Del Rey

  1. Hormis « Us Against The World » qui m’a un peu moins plue (je l’aurai remplacée par « Bright Lights »), quel plaisir d’entendre tout ça. Je découvre « She’s Not Me », j’aime beaucoup! Mais « Serial Killer » reste tout de même pas préférée… Quel dommage de ne pas l’avoir publiée en 2011!

    Et un énoooorme merci pour la démo de « TIWMUG » que je connaissais pas du tout! C’était top d’entendre cette version là ❤

    Aimé par 1 personne

    1. Je t’avoue ne pas être fan des chansons de l’album « Lana Del Ray a.k.a Lizzy Grant » personnellement. Mais je suis d’accord avec toi pour « Serial Killer », d’autant plus qu’elle semble adorer la chanson vu qu’elle continue de la performer. Malheureusement c’est vrai qu’elle aurait un peu fait tâche sur « Born to Die » et « Paradise »…

      Ravi d’avoir pu te faire découvrir de nouvelles pépites en tout cas, mon article n’aura pas servi à rien ! 😄

      J'aime

          1. Je valide Madonna, j’en ai quelques-unes mais je suis certaine que j’en connais même pas le quart … et pour Britney ma foi c’est toujours un plaisir de lire des articles sur elle lol

            J'aime

          2. Après je t’avoue que dans l’ensemble je trouve les unreleased de Britney et Madonna moins intéressantes, limite je préfère les chansons officiellement sorties excepté quelques unes qui sortent vraiment du lot. Mais je note l’idée quand même ! 😉

            Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s