Hung (l’intégrale) : une série pas si bien montée…

Bonjour à toutes et à tous !

Si ce nom ne vous évoque rien rassurez-vous, c’est tout à fait normal. Moi-même je n’en avais jamais entendu parler avant de tomber dessus par le plus grand des hasards sur OCS. Hung est une comédie créée par Dmitry Lipkin et Colette Burson pour la chaîne américaine HBO entre 2009 et 2011. Elle a connu un succès relativement mitigé puisqu’elle a fini sa course, après trois saisons composées de dix épisodes chacune, avec moins d’un million de téléspectateurs. Mais audience ne rimant pas forcément avec qualité, je me suis laissé tenter par le pitch de la série que j’ai trouvé plutôt drôle et original. Trente épisodes plus tard, le bilan n’est cependant pas celui escompté…

Ray Drecker, un entraîneur de base-ball de lycée d’une quarantaine d’année, se retrouve soudainement criblé de dettes. Pour s’en sortir, il ne voit d’autre choix que d’utiliser son principal atout : son anatomie hors du commun. Il devient alors gigolo et recourt aux services de Tanya, qui s’improvise proxénète, pour publiciser ses services.

 

Une série qui passe à côté de son propos…

19469709

Alors que la prostitution féminine est un thème relativement récurrent dans le monde télévisé, Hung (que l’on peut traduire par « bien monté ») a le courage d’étudier la question sous un autre point de vue en mettant en scène un personnage masculin, chose que l’on a très peu l’occasion de voir. Il y avait clairement de quoi faire quelque chose de novateur et d’intéressant grâce à cela et c’est probablement ce à quoi s’attendront tous ceux qui se lancent dans l’aventure. Malheureusement, on ne peut pas dire que ce soit une franche réussite. En effet, après trois saisons complètes, on en ressort avec l’impression que les scénaristes n’ont jamais vraiment osé entrer dans le vif du sujet et ont préféré se concentrer sur un aspect qui est tout autre : celui de gérer un business mal reconnu. Finalement, à aucun moment la situation de Ray ne semble inéluctablement dépendre de ce boulot qui tend davantage à devenir un plaisir qu’une nécessité et qu’on ne le voit que trop rarement exercer. Au contraire, la majeure partie des épisodes mettent en avant les difficultés que Tanya et lui éprouvent pour mettre en place leur affaire, la promouvoir et la maintenir dans de bonnes conditions. S’il ne fallait pas s’attendre à des miracles de la part d’une comédie dont les épisodes durent une vingtaine de minutes, on aurait tout de même apprécié que le sujet soit traité de manière un peu plus sérieuse et profonde, sans quoi il nous donne l’impression de ne servir que de prétexte à la création d’une nouvelle comédie sans saveur particulière.

 

…pour n’être qu’une comédie familiale bête et méchante

 

Et malheureusement, c’est ce qu’il en ressort de Hung. Finalement, la situation de Ray n’est qu’un prétexte pour la série qui se contente de traiter des thèmes qui ont déjà été vus et revus dans n’importe quelle comédie mais en moins bien : l’amour, l’amitié, la famille, la difficulté du travail, et d’autres encore. Les épisodes s’enchaînent sans vraiment décoller, ils ne proposent aucune réelle évolution ou aucun rebondissement majeur, ils ne font que nous présenter des situations plates sans la moindre particularité. Le phénomène est tel que la série commence à tourner en rond dès sa première saison et qu’on se contente de suivre les aventures des personnages sans autre prétention que de passer du bon temps sans chercher à se prendre la tête. Même si la plupart d’entre eux manquent de saveur, on les retrouve quand même dans des situations qui nous arracheront quelques sourires et qui nous suffiront à vouloir aller jusqu’au bout, sans pour autant regretter le fait que la série ait été annulée sans avoir de véritable fin.

 

Hung se révèle donc être une légère déception. Alors qu’elle propose un scénario ambitieux et novateur, elle en passe totalement à côté pour se contenter de nous proposer des choses déjà vues ici et là, sans chercher à aller au bout de son propos. Le genre de série qu’on appréciera si on cherche à se détendre mais qu’on oubliera tout de suite après pour passer à autre chose.

Publicités

8 réflexions sur “Hung (l’intégrale) : une série pas si bien montée…

  1. Bon ben je passerais probablement à côté vu ta critique, mais c’est marrant la différence de traitement homme/femme une fois de plus. Apparemment, il a l’air de prendre du plaisir à être gigolo et c’est tout à fait normal parce que c’est un mec et que, quand même, on ne va pas dire qu’il n’aime pas ça 😂 non ?

    J'aime

    1. Le problème c’est qu’il n’est pas censé aimer ça en fait. Les scénaristes tentent de nous convaincre qu’il le fait parce qu’il n’a pas le choix mais c’est tellement maladroit que ce n’est pas hyper convaincant. Et c’est d’autant plus flagrant dans la saison 3 qu’un « concurrent » apparaît et que lui ne se cache pas de le faire par plaisir plus que par nécessité. Disons que le personnage est contradictoire entre son discours et ses actions, ce qui est plutôt problématique haha.

      Bon après la série n’est pas mauvaise non plus, tu peux éventuellement te la mettre de côté si un jour tu cherches un petit truc sympa et sans prise de tête à te mettre sous la dent, d’autant que c’est rapide à regarder. Mais si tu passes à côté tu ne rates pas grand chose non plus ! 🙂

      J'aime

    2. J’ai noté le titre sur ma liste, mais il y en a tellement d’autres avant… Enfin bon mes visionnages ont parfois des raisons que la raison ignore alors on ne sait jamais 😂

      Aimé par 1 personne

    3. Je connais ça. J’ai été chercher la saison 2 de True Detective, que j’étais quasiment sûr de ne pas aimer, et cette série que je ne connaissais pas alors qu’il y a plein de séries que j’ai déjà commencées que j’aimerais continuer. Le cercle infernal haha !

      J'aime

    4. C’est un mystère qu’on peut placer au même niveau que le Triangle des Bermudes : on ne le saura probablement jamais ! 😂

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s