E3 2018 : Electronic Arts ou la conférence du vide

On l’attendait depuis plusieurs semaines, plusieurs mois même, et il est enfin là : je parle bien sûr du Noël des gamers ! En dépit des très (trop ?) nombreux leaks et reveals survenus depuis le début du mois de juin, je peux vous assurer que la hype est présente, de mon côté, pour cette 24ème édition de l’E3 2018 (Electronic Entertainment Expo) qui a ouvert ses portes hier, le 9 juin, au Convention Center de Los Angeles.

Ce n’était absolument pas prévu mais j’ai finalement décidé de couvrir l’événement sur le blog en faisant un débrief, à l’issue de chaque conférence, des attentes que j’en avais et de mon ressenti sur ce qui a pu y être dévoilé. Sachez cependant que je n’ai pas pour volonté de faire des comptes rendus exhaustifs et factuels de chacune des conférences, les sites spécialisés étant suffisamment nombreux à le faire. Il s’agira avant tout, pour moi, de vous faire part de mon ressenti et de mettre l’accent sur les jeux et les annonces qui m’ont intéressés et/ou sur lesquels je souhaite mettre l’accent.

 


 

On commence donc avec la première conférence qui s’est tenue le 9 juin à 20h (heure française) :

Electronic Arts

1200px-electronic-arts-logo-svg

 

Il faut savoir que je n’en attendais pas grand chose étant donné que j’ai pris beaucoup de recul par rapport à ce studio ces dernières années, la faute à leur politique du fric que je trouve de plus en plus révoltante (et ce n’est pas le bad buzz des lootboxes de Star Wars Battlefront II qui va me faire mentir). Par exemple, grand fan des Sims que je suis, je n’ai acheté aucun des add-ons des Sims 3 et je ne suis jamais passé aux Sims 4, lassé de débourser toujours plus pour un contenu toujours plus pauvre et sans la moindre évolution (au contraire, même…).

SSX
Faites donc revenir cette licence bon sang de bonsoir !

Enfin, je ne suis pas là pour leur faire un procès. Mon plus grand souhait était de voir un nouvel opus d’SSX être annoncé pour me faire oublier la déception qu’a été Steep (le SSX-like d’Ubisoft en monde ouvert) mais ça n’a évidemment pas été le cas. Le très bon reboot sorti en 2012 reste donc toujours sans suite à l’heure actuelle. Je gardais également un œil sur Anthem, le nouveau jeu action-RPG développé par BioWare qui m’avait un peu hypé l’an dernier. On sait désormais qu’il sortira le 22 février 2019 et on a enfin eu de nouvelles informations, dont une séquence de gameplay. Si je reste toujours impressionné par la grandeur et la beauté de l’univers, le gameplay Destiny-like à forte composante multi a suffit à faire retomber le peu de hype que j’avais. À voir dans le futur mais les chances que je m’y intéresse réellement sont extrêmement faibles.

Quant au reste de la conférence, il faut avouer que le contenu était extrêmement pauvre, et je ne dis pas ça parce qu’aucun de leurs autres titres ne m’intéressait au préalable. À l’exception du reveal du jeu indé Sea of Solitude ou encore de la sortie surprise d’Unravel Two en parallèle de la présentation du jeu, la présentation d’EA manquait cruellement de surprises et de nouveautés. Même les jeux dont on attendait la présence, à savoir Battlefield V ou les différentes licences EA Sports, n’ont été présentés que succinctement avec de simples trailers. Quoi que, passer un long moment à faire une session eSport en live sur le jeu de stratégie sur mobile Command & Conquer : Rivals c’était une surprise, je pense que personne ne l’avait vu venir…

 

En bref, c’est sur une conférence relativement vide que l’E3 2018 a ouvert ses portes, ce qui vaut visiblement aussi bien pour un joueur comme moi qui n’en attendais rien que pour les aficionados de l’éditeur. Doit-on s’attendre à en découvrir plus lors des conférences Microsoft et/ou Sony ou EA a t-il déjà dévoilé tout ce qu’il avait dans son catalogue ? On ne le sait pas encore mais on aura la réponse très vite et je ne manquerai pas de faire mon compte rendu à l’issu de chacune des conférences. À très vite, donc !

 


 Retrouvez les autres débriefs :

> Conférence Microsoft

> Conférence Bethesda

> Conférence Square Enix

> Conférence Ubisoft

> Conférence Sony

> Bilan et highlights de l’E3 2018

Publicités

15 réflexions sur “E3 2018 : Electronic Arts ou la conférence du vide

  1. Je suis tout ça de très loin, mais j’ai l’impression que ça fait quelques années que tout est leaké avant et que les surprises sont peu nombreuses… Un peu comme pour les upfront séries (même si ça il reste généralement le suspense de la grille de programmes par chaîne)

    J'aime

    1. J’ai la même impression, tous ces événements ultra attendus font souvent l’objet de leaks ou de reveals en amont du déroulement, c’est quand même triste. D’autant que bon, il ne faut pas nous prendre pour des abrutis non plus, on sait que ce sont des leaks (du moins pour la plupart) parfaitement contrôlés qui visent à attirer le public avec des valeurs sûres. C’est juste dommage de casser la magie de la découverte, même s’il reste quand même là puisqu’on attend de découvrir les images.

      J'aime

  2. Ok, Anthem est beau, vaste etc. Mais flinguer Mass Effect pour faire du Destiny-like et prendre le meilleur de Bioware pour faire cela (donc ça veut dire que le Dragon Age en développement n’a sans doute pas les meilleures équipes)… Ca ne va pas me réconcilier avec EA qui en plus balance une annonce Star Wars à la sauvette (la pauvre interview du gars de Respawn dans le public expédiée en 2 minutes top chrono).

    J'aime

    1. Je n’ai jamais joué à aucun Mass Effect mais j’ai effectivement entendu parler des très mauvais retour pour le dernier (Andromeda si je ne me trompe pas). Ceci dit, ça ne veut rien dire. Ils se concentrent peut-être sur Anthem pour l’instant pour ensuite avoir du temps pour mieux travailler Mass Effect ? (je sais on parle d’EA, même moi je n’y crois pas mais on ne sait jamais… 😂)

      J'aime

      1. Nope, ils ont confirmé que Mass Effect était enterré comme licence pour un bon moment. Même les dlc prévus pour Andromeda ont été annulés (au mieux y aura des bouquins pour conclure l’histoire).
        Andromeda a d’ailleurs été super critiqué mais sans être au niveau de la trilogie, il n’était pas non plus minable. C’était une sorte de prologue pour une nouvelle saga qui souffrait un peu de la comparaison de son illustre aîné et surtout d’un manque de moyen humain et financier (le budget n’était pas à la hauteur des ambitions et EA a refilé le projet à un studio Bioware de seconde zone, avant de dissoudre d’ailleurs ce studio, bref…)

        J'aime

        1. Vu le four qu’a fait le jeu à sa sortie ça ne m’étonne pas qu’ils aient annulé les DLC à vrai dire. Mais la série reviendra peut-être plus en forme grâce à tout ça s’ils retiennent la leçon. Il faut garder un minimum d’espoir. Parfois de longues pauses ne font pas de mal !

          J'aime

  3. Bon, finalement, tu as peut-être déjà parlé de toutes les conférences. :p Celle-ci ne m’intéresse pas particulièrement. Pareil : j’en ai un peu marre de m’être fait arnaquer par les Sims. Et je suis un peu déçu de ne pas avoir de nouvelles de Dragon Age.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s