E3 2018 : Sony s’est-il trop reposé sur ses lauriers ?

On continue le débrief de cet E3 2018 avec la septième conférence qui s’est tenue le 12 juin à 3h (heure française) :

Sony

2000px-playstation_logo-svg

 

Joueur Playstation depuis la première génération, c’est avec la plus grande impatience que j’attendais cette conférence qui me concerne le plus. Là encore, j’avais donc plusieurs attentes particulières même si l’on connaissait déjà le principal du contenu puisque Sony avait annoncé que l’accent serait mis sur ses quatre grosses exclusivités à venir. Parmi elles, mon attente se portait surtout sur The Last of Us Part II, qui sera sans aucun doute l’un des meilleurs jeux de cette génération, ainsi que sur le déroutant et mystérieux Death Stranding. Autre rêve : voir enfin des premières images de Resident Evil 2 Remake, dont on avait toujours aucune information trois ans après son officialisation. Enfin, dans une moindre mesure, voir quelques images de Spider-Man, Days Gone (même s’il a été à l’honneur chez Game Informer il y a peu), Call of Cthulhu et enfin d’un nouveau Splinter Cell, bien que pour les trois derniers mes espoirs étaient minces, pour ne pas dire inexistants.

Titre phare de cette conférence, c’est évidemment sur The Last of Us Part II que les festivités ont commencées après une interprétation en live du thème du jeu par le compositeur. Et tout de suite, ça a été une claque monumentale. À travers sa cinématique et également sa longue phase de gameplay, la production de Naughty Dog peut sans le moindre doute d’ores et déjà se targuer d’être le plus beau jeu jamais créé sur cette génération avec des graphismes à la limite du photoréalisme. Un gameplay qui se veut d’ailleurs plus oppressant grâce à son ambiance plus sombre et plus violente révélant la dureté du monde post-apocalyptique dans lequel Ellie, désormais beaucoup plus âgée, est forcée de survivre et d’évoluer. Même si d’un point de vue formel il s’agissait d’une phase de combat/infiltration tout ce qu’il y a de plus commune, je peux vous dire que la hype ne pouvait pas être plus présente chez moi. Malheureusement, nous n’avons toujours pas la moindre date (ni même fenêtre) de sortie… pas plus que de nouvelles de notre pauvre Joel.

Après une trop longue demi-heure de creux occasionnée par un changement de salle pour le public présent au showcase (la présentation de The Last of Us Part II ayant été faite dans une salle reproduisant les décors de la cinématique), c’est Ghost of Tsushima qui a été présenté. Très impressionnant techniquement parlant également, il ne m’intéresse cependant pas le moins du monde. Parmi les quelques jeux présentés ensuite, je retiendrai notamment le reveal de Control, une nouvelle production signée Remedy dont on a encore aucune information si ce n’est un trailer plutôt intéressant qui annonce une sortie courant 2019.

Soudain est arrivée la chose que l’on attendait tous depuis trois ans maintenant… le premier trailer du remake de Resident Evil 2, enfin ! Un trailer qui n’en dévoile pas beaucoup mais qui fut néanmoins largement suffisant pour provoquer une hype inimaginable et des hurlements dans la salle, chose accentuée lorsqu’on a appris que la bête sortirait dès le 25 janvier 2019. Bon, on ne va pas se mentir, les visages de Leon et de Claire sont assez décevants tant ils sont loin des visages qu’on connaît, mais ils sont toujours reconnaissables contrairement à un certain Chris Redfield dernièrement alors on devrait s’y faire. Petite précision : ce n’était pas à la conférence mais une première vidéo de gameplay de 15 minutes est sortie et elle donne furieusement envie !

Dernier moment fort de cette conférence : la présentation d’une longue séquence de gameplay pour Death Stranding. Malheureusement, on ne comprend toujours pas de quoi il en retourne réellement et Kojima semble bien décidé à laisser planer le doute un an de plus quant au concept du jeu, dont on aura juste appris la présence de deux femmes au casting. Parmi elles se trouve d’ailleurs une française, qui n’est autre que Léa Seydoux. Je ne vous cache pas que si la hype reste toujours présente de mon côté, ce petit jeu commence à me lasser bien comme il faut. Je commence même à me demander si Death Stranding est bel et bien prévu pour la PS4 ou s’il fera partie du line-up de lancement de la prochaine génération… Il serait peut-être temps de commencer à nous donner du concret, monsieur Kojima ! Enfin, c’est sur une longue séquence de gameplay pour Spider-Man que la conférence s’est terminée et clairement, l’inspiration de l’excellente série Batman Arkham de Rocksteady se sent et donne envie !

 

De nouveau, ce sont pas mal de choses intéressantes qui nous ont été montrées de la part de Sony pour cet E3 2018. Cependant, à l’exception de deux ou trois nouvelles annonces, force est de constater que le constructeur a préféré se reposer sur ses lauriers en nous offrant, comme Ubisoft, une conférence dans l’ensemble très similaire à celle de l’an dernier et donc peu surprenante. Toujours aucune date de sortie pour trois de ses exclusivités majeures, un nouveau format qui s’est parfois révélé handicapant d’un point de vue dynamisme, aucune nouveauté réellement réjouissante à l’exception de Resident Evil 2 Remake… Si ce fut un showcase efficace, il nous laisse malgré tout un arrière goût de trop peu saupoudré d’un léger arôme de déception.

 


Retrouvez les autres débriefs :

> Conférence Electronic Arts

> Conférence Microsoft

> Conférence Bethesda

> Conférence Square Enix

> Conférence Ubisoft

> Bilan et highlights de l’E3 2018

Publicités

9 réflexions sur “E3 2018 : Sony s’est-il trop reposé sur ses lauriers ?

  1. Salut, et merci pour ce petit compte rendu. Comme toi, mais à moindre mesure, car je n’ai pas encore fait le premier, je suis intrigué par The Last of Us. Et j’ai seulement vu quelques images de Resident Evil 2, mais puisqu’il m’avait traumatisé à l’époque, je pense que celui-ci risque d’être très impressionnant, avec de tels graphismes ! Quant à Death Stranding, ma foi, j’imagine qu’il veut faire autant sensation qu’avec la démo de Silent Hills PT… Il faut juste espérer que le jeu sortira bel et bien. XD Mais ne te plains pas trop de l’attente, on a des nouvelles de Kingdom Hearts III depuis des années. On nous l’avait promis pour 2018, et finalement c’est janvier 2019. :p

    J'aime

    1. Hey ! Mais de rien, merci à toi de lire surtout. 🙂

      Je te conseille de te jeter sur The Last of Us dès que t’en auras l’occasion, ce jeu est une pure merveille ! J’ai rarement été aussi impressionné par un jeu d’aventure.
      Pour Resident Evil 2, la vidéo de gameplay te donne raison, notamment pour deux passages en particulier qui sont très dégueulasses. Mais c’est ça qu’on aime et qu’on attend, paradoxalement (au risque de passer pour des détraqués haha).
      C’est quand même une tendance que j’ai du mal à supporter. Ils devraient annoncer leurs jeux uniquement s’ils savent qu’ils pourront le sortir relativement prochainement (idéalement dans les 2 ans). Pourtant, de plus en plus, les éditeurs annoncent leurs jeux et nous laissent poireauter sans rien, ou du moins sans presque rien, pendant plusieurs années. Kingdom Hearts III en est la preuve. Un trailer c’est bien beau, mais c’est loin d’être suffisant sur le long terme, surtout quand c’est du CGI…

      J'aime

      1. Rassure-toi, The last of us est sur ma liste^^ Et c’est vrai que la transparence au niveau des jeux, peut devenir irritante à la longue, en terme d’attente. Sans compter que c’est même dangereux, aujourd’hui, avec les avis préconçus sur internet.

        Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s