Grey’s Anatomy (saison 14) : le Grey Sloan reprend du poil de la bête !

Malgré le fait que Grey’s Anatomy accuse une notable perte de vitesse depuis plusieurs saisons, la série a une nouvelle fois fait son grand retour sur nos écrans avec sa quatorzième saison, faisant suite à une désastreuse saison 13 qui s’inscrit sans conteste comme la pire depuis la création du show. ABC semble donc bien décidé à assurer le renouvellement de l’un de ses plus gros poulains qui, soyons honnête, fonctionne encore beaucoup pour des millions de personnes à travers le monde. Alors, énième saison de trop ou le jeu en vaut-il encore la chandelle ? Réponse tout de suite.

 

Des intrigues à gogo

Si « ennui » était le maître mot de la saison 13 et de ses intrigues qui patinaient, qui étaient inintéressantes et/ou qui étaient mal mises en place, « enthousiasme » est le maître mot de cette nouvelle saison qui, dans son ensemble, parvient à nous rappeler ce qu’est Grey’s Anatomy et pourquoi on apprécie cette série depuis tout ce temps.

Alors que l’on pouvait reprocher aux dernières saisons de mettre à l’écart de manière inappropriée une trop grande partie du casting, cette saison 14 permet de voir que les scénaristes ont appris de leurs erreurs puisqu’ils sont enfin parvenus à s’en sortir en mettant en place des intrigues qui sont probablement les plus captivantes et les plus réussies qu’on ait eu depuis un long moment. Si aucun personnage n’échappe à son moment de gloire au cours de la saison, on en retiendra néanmoins trois en particulier : Amélia, dont le développement est véritablement inattendu et donne personnage une toute autre saveur malgré une fin de saison un peu plus décevante, April, qui gagne en profondeur après avoir longtemps été mise de côté et Jo, grande absente (et déception) de la saison 13 alors même qu’elle était au cœur d’une storyline qui se développe enfin ici.

À l’inverse, on pourra regretter le fait qu’Owen soit « l’ombre sur le tableau » de cette nouvelle saison, la faute à des intrigues faciles et mal écrites (en particulier celle du retour de Megan, prévisible et incohérente au possible), qui arrivent comme un cheveux sur la soupe et qui manquent cruellement de développement, en début comme en fin de saison. L’épisode 5 qui lui est consacré est d’ailleurs le plus mauvais de la saison, alors même qu’il était censé apporter toutes les réponses dont on avait besoin. Point positif cependant, son intrigue donne lieu au retour d’un ancien personnage phare de la série qui, on l’espère, reboostera un peu l’intérêt de ce personnage qui peine à s’en sortir depuis le départ de Cristina il y a plusieurs années maintenant.

Une bonne saison pour la majeure partie du casting donc, en dépit de ce problème persistant des scénaristes à vouloir tout expédier trop vite, sans chercher à développer ce qui pourrait l’être. Sans doute cherchent-ils à éviter de reproduire le désastre de la saison 13 grâce à une multiplication d’intrigues servant à maintenir l’attention du spectateur, quitte à ce que cela puisse nuire à certaines d’entre elles.

 

Nouvelle saison, nouveau palier

Quatorze saison c’est long, et comme toute chose il est parfois difficile de maintenir le cap sans flancher. La série a connu des hauts et des bas mais il semblerait qu’elle soit à nouveau sur la pente ascendante. En plus d’avoir retrouvé le punch de ses intrigues, on se surprendra régulièrement à rire devant un grand nombre d’épisodes qui ne manquent pas de situations hilarantes ou de dialogues savamment écrits. Grey’s Anatomy est connu pour être un drame, certes, mais que serait la série sans son côté comédie ? À ce titre, on apprécie d’ailleurs également le fait que Meredith retrouve sa personnalité d’antan, la ronchon condescendante et autosuffisante de ces dernières années ayant de nouveau laissé la place à une femme plus mature, plus ouverte et plus marrante.

On retrouve donc le mordant et le piquant des relations entre tous les personnages, ce qui n’empêche cependant pas à la série d’évoluer tout en nous rappelant tout le chemin qu’elle et nous, spectateurs, avons parcouru avec elle. L’épisode 7 en est d’ailleurs le meilleur exemple. Quoi de mieux, pour le 300ème épisode, que de nous rappeler les origines de la série d’une manière aussi inattendue qu’émouvante ? Parfois la simplicité peut avoir du bon, et c’est ici le cas. Dommage, en revanche, que le retour du format « catastrophe » soit lui aussi placé sous le signe de la simplicité alors qu’il aurait gagné à être plus marquant pour être digne de ce que la série a pu nous offrir par le passé.

 

En résumé et contre toute attente, cette saison 14 a réussi à nous prouver que Grey’s Anatomy avait encore quelques surprises sous le coude. Après plusieurs années de passage à vide, cela est plus que rassurant même s’il ne fait aucun doute qu’il ne s’agit que d’un sursis supplémentaire pour la série, qui s’approche indubitablement de sa fin. Mais quoi qu’il en soit, cette nouvelle saison nous aura convaincu de continuer l’aventure encore quelques temps, et ce même si nos personnages préférés continuent peu à peu à quitter le navire, que ce soit de leur plein gré… ou non. Une nouvelle fois, rendez-vous à Seattle l’année prochaine, donc !

Publicités

10 réflexions sur “Grey’s Anatomy (saison 14) : le Grey Sloan reprend du poil de la bête !

  1. J’ai beau adoré Grey’s Anatomy cela fait deux ans que je dis qu’il faudrait qu’elle s’arrête. Même si il y a des parades qui sont trouvées, on sent la série qui s’essouffle..heureusement que les personnages sont attachants et qu’on les suit depuis un moment maintenant, mais plus le temps passe plus elle manque d’un truc. Peut être que 14 saisons c’est déjà beaucoup.

    J'aime

    1. Autant l’année dernière je disais pareil (oui j’ai vraiment DÉTESTÉ la saison 13), autant cette nouvelle saison m’a redonné espoir pour la série.
      Après, je suis d’accord sur le fait que la série s’essouffle et que ce n’est plus qu’une question de temps maintenant. La preuve étant que des rumeurs d’arrêt commencent de plus en plus à émerger, il se pourrait même que la saison 15 soit la dernière. Ça me ferait forcément un petit pincement au cœur mais il faut savoir s’arrêter et je pense que le temps de le faire est plus proche qu’on ne le pense.

      Aimé par 1 personne

  2. J’ai vraiment détesté la saison 12 (je crois) celle où ils nous ont collé Penny et le départ de Callie. Pour ma part la 13 était plutôt bonne, j’ai vraiment adoré le personnage de Nathan qui pour moi reviendra sûrement vu que la sœur d’Owen et lui ne sont pas forcément le couple idéal. Enfin on verra bien.
    Amélia je l’aimais énormément grâce à Private Practice mais ils ont presque réussis à me la faire détester, finalement la saison 14 remonte son personnage.
    Je suis tellement déçue du départ d’April surtout qu’il parait qu’elle volait la vedette à Owen, je ne trouvais pas du tout, ils se complétaient à merveille, et là les intrigues avec Teddy vont gâcher la bonne ambiance qu’il y avait enfin pour lui,…
    Pincement au cœur pour Arizona aussi.
    J’ai cru comprendre qu’il n’y aurait pas de bond dans le temps alors je me demande bien comment ça va se passer pour Alex et Jo, mais je sens que le nouveau couple phare c’est Jackson et Maggie et je n’aime vraiment pas ça, ils me soûlent tellement les deux, je n’aime pas Catherine non plus d’ailleurs haha!!!
    Mais bon je suis pressée de savoir ce que va nous apporter cette saison 15!

    Aimé par 1 personne

    1. La saison 12 était sympa dans sa première partie, mais c’est vrai que la deuxième partie n’était pas extra (enfin, elle l’était toujours plus que la saison 13 à mes yeux). Par contre, je n’ai toujours pas digéré la façon dont s’est déroulé le départ de Callie, c’était du grand n’importe quoi. Il m’a fallu deux épisodes de la saison 13 et une réplique de Meredith pour comprendre qu’on ne la reverrait pas puisqu’elle était déjà partie… Sachant qu’en plus c’était mon dernier personnage favori encore présent, je l’ai eu mauvaise.
      Pour Nathan, c’était effectivement un personnage intéressant mais je doute qu’on ne le revoie. Il a eu son « happy ending » qui était visiblement prévu depuis le début vu que le contrat de l’acteur n’était prévu que pour 3 saisons. Ça explique sans doute pourquoi, maintenant que j’y pense, les scénaristes ont autant tourné autour du pot dans sa relation avec Meredith.
      Pour Amelia, j’ai toujours été relativement face à son personnage, le fait que je n’aie jamais regardé Private Practive devant jouer. Mais depuis la saison précédente je la trouvais vraiment imbuvable et je ne pouvais plus me l’encadrer. Puis y a eu l’intrigue de la tumeur et j’ai été tellement touché par son changement de personnalité que j’ai fini par l’apprécier.
      April et Arizona vont me manquer aussi, mais je pense que le show survivra sans elles. Ceci dit, j’aurais beaucoup aimé que la descente aux enfers d’April dure plus longtemps et soit plus conséquente, parce que ça rendait son personnage vraiment intéressant.
      Jackson et Maggie j’attends de voir. Pour l’instant je ne suis ni particulièrement pour, ni particulièrement contre. À voir ce qu’ils vont faire de ces deux là. Par contre pour ma part j’adore Catherine, je suis content de voir que son personnage continue d’apparaître régulièrement.

      Dans tous les cas, moi aussi j’attends de voir cette saison 15. Il faudra attendre un an maintenant ! 😀 (je regarde toujours en VF sur TF1)

      Aimé par 1 personne

      1. Je n’ai jamais put supporter Callie alors j’avoue que j’étais contente qu’elle parte. Apparemment on va enfin avoir quelqu’un de nouveau en ortho ça fait plaisir parce que mine de rien il n’y avait plus personne!
        Si tu peux je te conseille vraiment private practice, le début est un peu mou peu être mais on s’accroche vite et les personnages sont braiments extras! En terme d’épisodes forts on en a aussi des marquants! Et je pense que tu vas d’autant plus apprécier Amélia car on voit vraiment ses problèmes d’addiction etc dont elle a parlé.

        J'aime

        1. QUOI ?! Comment oses-tu ? Elle est tellement parfaite, tellement drôle, tellement belle, tellement Callie quoi ! 😂 Par contre c’est vrai qu’il n’y plus personne en ortho maintenant que tu le dis, je n’avais même pas tilté.
          Oui ça fait des années que je me dis que je dois la regarder mais je ne le fais pas. J’ai tellement de séries que je veux voir à force… Il faudrait que je fasse la demande auprès de Netflix, ça serait l’occasion de m’y mettre s’ils la mettaient en streaming. Puis mine de rien j’aimais bien Addison !

          Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s