Quel avenir pour Break Culture ?

Bonjour à toutes et à tous !

Vous ne rêvez pas, il y a bien un nouvel article de publié sur Break Culture qui, pour la première fois depuis son lancement, a connu une période d’inactivité complète de près de deux mois. Ceux qui me suivent sur Twitter (si ce n’est pas le cas, je vous invite encore une fois à le faire, j’y suis très actif) en connaissent la raison : j’ai tout simplement repris mes études en Master 1 et je me suis retrouvé complètement dépassé par la quantité de travail astronomique qui nous a été demandée. Je pensais pourtant que le Master se voulait moins scolaire et plus « calme » en termes de rythme, mais je me suis visiblement bien planté.

giphy
Ma réaction qui a précédé les larmes et le sang…

Enfin, ce n’est pas le sujet de ce nouvel article. Sachez juste que non, le blog n’est pas à l’abandon et ce manque d’activité va donc malheureusement contre ma volonté. Écrire des articles me manque, échanger avec des passionnés me manque, pouvoir profiter de la culture comme il se doit me manque. Bref, cette vie de blogueur me manque. Toutefois, je ne vais pas vous mentir, cette période d’inactivité m’a permis de prendre un certain recul et de réfléchir plus en détail à l’avenir de Break Culture. Je songeais déjà depuis plusieurs mois à la manière de faire évoluer mon blog et cette pause forcée m’a permis de trouver la voie vers laquelle je souhaite m’orienter.

Comme je vous en avais déjà informé dans l’article célébrant la première année d’existence du blog, j’aimerais m’essayer aux formats audios et audiovisuels. Rien n’a encore été fait dans ce sens mais je maintiens ce projet et je réfléchis encore activement à la manière de procéder. Je cherche des idées ou des concepts qui pourraient être intéressants mais aussi accessibles pour quelqu’un comme moi qui n’a aucune notion dans ces domaines. Une refonte de l’aspect visuel du blog et de son organisation sont également dans les tiroirs depuis un long moment, bien que ces dernières semaines ne m’aient pas permis de beaucoup avancer sur la question.

En revanche, et c’est sur ce point que cette absence a été décisive, la ligne éditoriale du blog va également connaître d’importants changements. Je me suis rendu compte qu’elle ne me convenait plus forcément et qu’elle devait absolument évoluer. C’est pourquoi j’ai pris la décision de faire du jeu vidéo le thème de prédilection de Break Culture. On ne va pas se mentir, d’une certaine manière il l’a toujours été, mais ça va désormais s’accentuer. Je veux approfondir ce sujet, dépasser le simple stade des critiques et des tops pour essayer de nouveaux concepts. Faire des analyses, écrire des dossiers, mettre en place des émissions (pourquoi pas des podcasts, justement), et plus encore. Je sais pertinemment qu’en faisant ce choix je risque de sacrifier une partie de mes vues et de mes lecteurs – d’autant que ce serait vous mentir que de dire que la section jeux vidéo est la plus efficace du blog. Néanmoins, je pense que c’est le mieux pour moi.

Qu’en est-il du reste, me demanderez-vous alors ? Que vont devenir les autres sections du blog ? Et bien sachez qu’elles ne vont évidemment pas disparaître. Ma passion pour ces domaines de la culture demeure, mais leur présence sur le blog sera de plus en plus rare (déjà que les catégories « cinéma » et « littérature » n’étaient pas très actives…). Le problème, et c’est ce que j’ai réalisé durant ma pause forcée, c’est que je suis tombé malgré moi dans le travers que je me suis toujours promis d’éviter : la contrainte. Je me forçais à écrire des articles que je n’avais pas forcément envie d’écrire parce que j’estimais que je devais le faire, pour mon blog. Et ce n’est pas sain. Bizarrement, c’est surtout pour les séries que j’ai ressenti ça. J’en étais arrivé à un stade où je ne regardais plus de séries car je me disais : « Si je regarde ça, je vais devoir écrire une critique. Je n’en ai pas envie, je n’ai pas le temps ». D’autant que plus le temps passait, moins je me sentais « légitime » dans la critique de séries. J’avais l’impression de me répéter, de dire toujours la même chose, d’être constamment en retard par rapport aux autres. En fait, j’avais tout simplement perdu le goût des séries. Or depuis que j’ai pris cette décision, je me suis enfilé une dizaine de saisons en l’espace de quelques semaines, sans me prendre la tête, juste en profitant du show. Et j’y ai enfin repris énormément de plaisir. Le schéma a été relativement identique pour la musique mais dans une bien moindre mesure.

giphy-1
J’ai retrouvé le plaisir de binge-watcher jusque tard dans la nuit… et de le regretter le matin.

Bref, pour revenir à la question de départ, ces catégories ne vont pas disparaître. Je ne m’interdirai pas de parler de séries, de musique, de cinéma ou de littérature à l’occasion si jamais j’en ressens l’envie. Mais je n’ai définitivement plus l’intention d’écrire des critiques saison par saison ou pour chaque album/film/livre que j’écoute/regarde/lis, sauf véritable coup de cœur (ou coup de gueule ?). Je pense plutôt essayer là aussi de privilégier des articles un peu plus travaillés (des analyses, des dossiers) ou tout simplement des tops, parce que je trouve que c’est un format à mi-chemin entre les deux et que c’est plutôt fun à écrire.

Ce changement radical de ligne éditoriale me fait un pincement au cœur parce que mine de rien, il remet fondamentalement en cause le principe de Break Culture tel qu’il était à l’origine, c’est-à-dire un blog ouvert à la culture sous toutes ses formes. Je reste un passionné de culture qui aime parler de tout avec tout le monde. Mais il faut se rendre à l’évidence : le temps manque cruellement et il est impossible d’être sur tous les fronts en même temps. Je me suis toujours donné à fond pour écrire les articles les plus complets et travaillés possibles mais je n’en ai plus forcément le courage. Alors quitte à mettre toute mon énergie dans ce blog, je veux que ce soit dans le domaine qui me passionne le plus, celui que je veux découvrir le plus largement possible, celui auquel je souhaite consacrer ma vie professionnelle : le jeu vidéo. Le temps que je ne passerai plus à écrire des articles sera du temps de gagné sur mes découvertes diverses et variées. Alors certes, il y aura certainement moins d’activité mensuelle mais cela donnera lieu, je l’espère, à des articles plus travaillés et plus originaux, des articles dont je tirerai plus de plaisir et de satisfaction dans l’écriture que les traditionnelles critiques. D’autant que j’ai remarqué que c’était les articles qui marchaient le mieux, alors pourquoi se priver ? Puis d’un côté, c’était un peu ça, aussi, le but de ce blog : m’entraîner, voir l’étendu de mes capacités, tester ce qui me plaît ou ce qui ne me plaît pas. Il a fait son boulot, et je reste malgré tout fier de tout ce travail accompli jusque-là. Il est juste temps, maintenant, de continuer l’expérience et de repousser de nouvelles limites.

Je pense avoir fait le tour de ce que j’avais à vous dire. J’ai longuement hésité à mettre le blog en pause durant les prochains mois pour avoir le temps de travailler tout ça en off mais j’ai finalement décidé de ne pas le faire. Pour autant, je tiens à vous avertir, il risque de ne pas être très actif. J’ai quelques critiques en préparation dans mes tiroirs et je les écrirai puis publierai quand j’en aurai l’envie et surtout le temps. Car malgré tout ça, mon année de Master est loin d’être terminée et le plus dur est encore à venir : cours, mémoire, stage… ce second semestre va être très sportif. Mais je vais bien entendu en profiter pour réfléchir bien en détail à de nouveaux concepts et à des idées d’articles sur lesquels travailler. Ce sera aussi l’occasion de me procurer le matériel dont je pourrais avoir besoin et d’apprendre à le maîtriser au mieux sans trop de pression.

Pour finir, sachez que je ne compte pas faire de bilan annuel comme j’avais pu le faire l’an dernier. Toutefois, je tiens quand même à dire que culturellement parlant, j’ai été comblé sur tous les plans en cette année 2018. J’ai pu vivre des aventures vidéoludiques exceptionnelles (parmi celles sorties cette année, Detroit Become Human et God of War sont en tête mais il y aussi eu le sympathique A Way Out), régaler mes oreilles avec d’excellents albums (Man of the Woods de Justin Timberlake, la discographie de Lomepal, la réorchestration des musiques de Tomb Raider par Nathan McCree, Enfant Lune de Gringe, La vie de rêve de Bigflo & Oli, Trench des twenty one pilots, et j’en passe), savourer de superbes show télévisés (Stranger Things, The Haunting of Hill House, The Good Place, Brooklyn Nine-Nine et tellement d’autres), voir de très bons films (A Star is Born, Les Indestructibles 2, Jumanji : Bienvenue dans la jungle) et… ne pas reprendre la lecture du tout (fallait bien que je me plante quelque part, on ne peut pas être parfait).

giphy-2
On va dire que la lecture des Harry Potter sera pour 2019 finalement, hein ?

Plus encore, j’ai fait la connaissance de nombreuses personnes avec qui c’est toujours un véritable plaisir d’échanger mais j’ai aussi pu vivre des événements exceptionnels, parmi lesquels le concert d’Orelsan en février dernier mais surtout, la Paris Games Week fin octobre. J’espère que l’année 2019 se situera dans la même veine voire, soyons fous, qu’elle sera plus grandiose encore. Je suis loin d’avoir tout vu et tout vécu et je compte bien profiter du fait que je suis désormais en région parisienne pour profiter de ce genre d’événements au maximum ! Sans oublier, bien évidemment, le fait que le blog a soufflé sa première bougie et a connu plusieurs beaux succès.

 

Il ne me reste maintenant plus qu’à vous souhaiter de très belles fêtes de fin d’année, en espérant que votre Noël s’est passé comme vous le souhaitiez et que vous avez été gâtés par vos proches. Je vous dis à la prochaine sur Break Culture pour de nouvelles aventures et à très bientôt sur Twitter et sur vos blogs/chaînes, que je me ferai un plaisir de continuer à visiter. Oh, et avec un petit peu d’avance…

 

EXCELLENTE ANNÉE 2019 À TOUS !

d2b

Publicités

12 réflexions sur “Quel avenir pour Break Culture ?

  1. Naaaaaooooooon les séries et la musiiiique 😭

    Comme toujours, c’est un très bel article et je suis quand même rassuré après tout ton teasing inquiétant de le découvrir si positif. Je pense que tu fais bien de ne pas mettre le blog en off car ce serait dur de revenir : rien ne vaut une forme de routine.
    Ton article me questionne sur mes propres articles, mais même si parfois je m’empêche de voir une série, je sais aussi que j’aime trop chroniquer chaque épisode pour arrêter de le faire. Le format audio serait peut-être aussi un chemin à suivre pour moi, mais la flemme est là 😂

    Bref, j’ai hâte de découvrir tout ça en 2019, même si comme tu sais (je crois), je suis un peu moins jeu vidéo… Rien à foutre, un bon article est un bon article, ça me permettra d’étendre ma culture ! 😂 (non j’te fous pas la pression penses-tu)

    Souffle un bon coup dans l’entre semestre et bon courage pour 2019 dans l’ensemble des aspects de ta vie chargée ! Au plaisir de te croiser lorsque je remonterai en région parisienne, bonne année en avance 🎉

    Aimé par 1 personne

    1. Oui je sais… c’est terrible 😢 Et désolé pour le teasing inquiétant, je ne m’étais pas rendu compte à la base que ça donnait l’impression que j’allais fermer mon blog, c’est pour ça que j’ai voulu me rattraper ! 😂 Je ne suis pas encore prêt à abandonner mon bébé !
      Si tu aimes ça c’est que tu fais le bon choix malgré tout. Moi le problème c’est que dans le fond, ça ne me plaisait plus. Ni de ne plus regarder de séries, ni de me forcer à écrire des articles dont je n’étais pas forcément satisfait ensuite. J’ai essayé de changer le format mais rien n’y fait. Il faut croire que si j’adore parler série, je ne suis pas réellement fait pour de la critique pure. Je me contenterai donc de spammer ton blog ! 😇

      Je me doute que le contenu ne te sera plus forcément trop adapté, et je comprendrai si tu ne passes plus trop. Heureusement on pourra rester en contact via Twitter et via ton blog malgré tout. Et bien sûr, je suis toujours disposé à aller parler séries en ta compagnie autour d’un bon café dès qu’on en aura l’occasion ! 😁

      J'aime

      1. Marché conclu pour le spam, tu n’as plus le choix 😱 et t’inquiète, on ne se débarrasse pas de moi facilement, je suis curieux aussi sur des sujets qui ne m’intéressent pas de prime abord, pas de bol 😂

        Aimé par 1 personne

  2. On en a déjà parlé je crois, mais l’analyse, des réflexions ou des dossiers sur les jeux vidéo peuvent avoir un véritable intérêt. Et ce tant intellectuellement que dans un objectif de débat. Ca demande un travail amont infiniment plus important qu’une critique (encore que, écrire une critique nécessite de mobiliser des idées et les confronter, ce n’est pas toujours évident) mais ça peut donner quelque chose de très intéressant. Du coup c’est pas moi qui vais te contredire sur cette future orientation 😀

    Au-delà de ta réorganisation du blog, je te souhaite bon courage pour ton Master!

    Aimé par 1 personne

    1. Merci à toi pour tous tes encouragements ! 😀 C’est vrai que les critiques peuvent aussi être difficiles à écrire quand on y pense, mais pas autant que les dossiers qui peuvent nécessiter de mobiliser bien plus de ressources. En tout cas j’ai envie d’essayer de relever ce défi, on verra bien ce que ça donne. Sachant qu’il y aura toujours des critiques à côté aussi, ça reste l’un des principaux aspects du blog malgré tout !

      J'aime

  3. Ça me rassure, je pensais que tu allais mettre ton blog complètement en mode off aussi ! Mais je suis contente de voir la direction que tu souhaites donner à Break Culture ! L’essentiel, c’est quand même que tu écrives ce dont tu as envie, au rythme qui te convient, quitte à approfondir les articles sans passer par le format critique, selon les thèmes. Ca peut être très bien et intéressant aussi ! Bref, le mot d’ordre c’est prendre du plaisir à écrire pour ton blog, ou pour de nouveaux formats, et à te sentir libre d’explorer de nouvelles formes ou de ne te concentrer que sur certains sujets. C’est le seul moyen pour ne pas se sentir contraint, et la contrainte n’est fun ni pour toi, ni pour les lecteurs. Bon courage pour ton Master !

    Aimé par 1 personne

    1. Merci pour tous ces jolis mots et tes encouragements ! C’est la mentalité que je souhaite adopter et j’espère que ça sera concluant. On le saura dans les mois à venir !

      J'aime

  4. Cela fait plaisir de te relire. Finalement, cette pause forcée est un mal pour un bien. Tes projets ont l’air très alléchants, qu’il s’agisse de la tentation du format audio-visuel, ou d’une orientation plus accentuée vers les jeux vidéos. Je serais très curieux de découvrir les autres concepts que tu as en tête. En tout cas, bon courage pour tes études, et laisse tes idées mûrir. Effectivement, il faut se concentrer sur les articles qui font plaisir, et non pas ceux qui deviennent une corvée. Bonne année et à très bientôt !

    Aimé par 1 personne

    1. Merci pour ton gentil commentaire. Comme je l’ai déjà dit, on verra dans quelques mois si les idées ont réussi à mûrir comme je le veux. D’ici là, on se retrouvera sur ton blog et sur Twitter, bien sûr ! 😊

      Aimé par 1 personne

  5. Du moment qu’il y a une réflexion, voire même une remise en question de son travail, cela ne peut qu’aboutir à quelque chose de mieux ! C’est important je pense d’apprendre à se questionner sur ce que l’on veut vraiment, ce qui peut nous apporter du plaisir, mais aussi intéresser notre entourage. Je te souhaite une très belle année 2019 et suis convaincu que Break Culture saura trouver sa place d’une manière ou d’une autre !

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s