[Event] Resident Evil 2 : « Bienvenue » à Raccoon City

Pour célébrer la sortie du très attendu remake de Resident Evil 2, Capcom France a organisé un événement spécial dans le 11ème arrondissement de Paris. Le fan de la licence que je suis ne pouvait décemment pas manquer cela, d’autant plus que c’était entièrement gratuit. Bien entendu, qui dit gratuit dit « petit événement », aussi bien en termes d’espace que d’activités. Toutefois, il est certain que c’était quelque chose à voir et à faire pour tous les fans de Resident Evil. Voici donc le compte-rendu de mon passage à l’événement.

 

Resident Evil 2 à l’honneur

À peine avons-nous eu le temps de passer la grande porte d’entrée ornée du sceau du R.P.D. que nos yeux de fans s’écarquillent à la vue de ce qui est disposé droit devant nous : le contenu de l’édition collector du jeu accompagné de quelques autres goodies. Si le découvrir jalousement à travers des vidéos unboxing fait déjà son effet, pouvoir le scruter sous toutes ses coutures de ses propres yeux le fait encore plus. Le prix de cette édition est peut-être relativement élevé mais il est clair que la qualité est au rendez-vous : la statuette de Leon est tout simplement magnifique, tout comme la reproduction des clés emblème (mon coup de cœur personnellement) ou encore l’artbook, que j’aurais adoré pouvoir feuilleter. Si elle ne fait pas partie du contenu de l’édition collector, l’amateur de tasses que je suis a également scruté avec envie la tasse Resident Evil 2 qui doit à coup sûr donner un meilleur goût à notre café du matin… ou pas, mais c’est une manière de se motiver à affronter une nouvelle journée, au moins.

Pour les plus intéressés, une partie de l’espace était constitué d’une série d’artworks et de posters consacrés à l’univers du jeu, des protagonistes aux personnages secondaires en passant par le bestiaire, le tout accompagné d’un petit texte explicatif contenant quelques informations et de la diffusion sur grand écran des trailers du jeu en fond. Rien qu’on ne sache déjà lorsqu’on est un fan de la licence mais c’est toujours bon à prendre, même si on n’aurait pas craché sur davantage de contenus de ce type. Pour le reste, il était possible de jouer plus ou moins longuement selon l’affluence à Resident Evil 2 grâce à un certain nombre de consoles disposées dans la pièce. Mais la petite particularité fort appréciable était alors qu’on avait également la possibilité de découvrir l’épisode original sur Playstation 1 si on le souhaitait, grâce à un espace dédié. Voir la version de 1998 d’un œil tandis que l’autre lorgne sur la version de 2019 rend irrémédiablement nostalgique et nous pousse à réfléchir sur les progrès technologiques mais surtout sur l’évolution de la licence depuis cette époque déjà si lointaine.

mde
Un jeu, deux générations

Cela étant fait, un petit passage par la case stand photo était inévitable pour garder un beau souvenir de l’événement. Les possibilités étaient multiples : une équipe de maquilleurs offrait à ceux qui le voulaient la possibilité de devenir le plus beau des zombies tandis que les autres pouvaient choisir entre le gilet R.P.D. de Leon ou la veste en cuir rouge de Claire. Une fois la sélection de l’arsenal effectuée, le choix se faisant entre un pistolet et un fusil à pompe, il est temps de faire sa plus belle mise en scène, seul ou accompagné, devant l’objectif. C’est alors que les choses sérieuses peuvent commencer : direction le stand de tir pour s’entraîner à tuer du zombie avec classe. Un pistolet à billes, une affiche avec des cibles et c’est parti ! Une activité aussi simple qu’efficace car toujours extrêmement fun à faire, surtout pour moi qui aime manier les armes – je vous rassure, je ne suis pas un psychopathe, mais qui n’a jamais rêvé de ressembler à ses héros bien badass préférés ? Coup de chance d’ailleurs, le monde n’étant pas encore arrivé, j’ai eu droit de profiter deux fois plus longtemps du stand. Et le meilleur dans tout cela c’est qu’on repart avec les posters, histoire de garder une trace de ses talents. Je dois avouer être plutôt fier de ma performance.

 

La « Dark Room » : escape game avec Claire Redfield

Mais le gros coup de chance de la journée pour moi c’est surtout lorsque j’ai été invité par le staff à tester la « Dark Room », qui n’était normalement accessible que pour ceux qui avaient réservé sur internet. Si vous cherchiez un avantage supplémentaire à aller aux événements le plus tôt possible, vous l’avez : le monde n’étant pas au rendez-vous aux aurores un samedi matin, on a plus de chance d’effectuer les activités en toute tranquillité ! Je rêvais depuis toujours de faire un escape game et voilà qu’on m’offre la chance de faire mes armes sur l’un d’eux consacré à Resident Evil 2. J’étais aux anges. Voici donc le récit de mon aventure.

Nous étions six au total : cinq visiteurs et un membre du staff incarnant Claire Redfield. L’expérience prenait place dans une reconstitution du bureau d’Irons, qui servait alors de save room mais dans laquelle nous n’étions pas en sécurité pour autant. Claire s’est présentée à nous blessée, sans munitions et nous a invités à la rejoindre dans le bureau plongé dans le noir. Nous n’avions que deux lampes torches. Trois objectifs nous ont été donnés : trouver des munitions dans un premier temps, trouver des soins dans un deuxième temps et enfin, résoudre l’énigme nous permettant de mettre la main sur des rubans encreurs, seul moyen de sauvegarder sur la machine à écrire afin de pouvoir quitter la pièce en vie.

Après avoir été briefés par Claire, nous nous sommes attelés à accomplir le premier objectif en fouillant activement les lieux. infinitespeedydorado-max-1mbC’est au bout d’une minute que l’un des membres du groupe a mis la main sur une boîte contenant des munitions, boîte qui était malheureusement verrouillée avec un cadenas. Mais avant de trouver la clé, il nous a fallu trouver des soins pour Claire, soins que j’avais préalablement repérés sur un buffet en cherchant les munitions. Trois mélanges étaient disponibles : un V+B, un V+R et un R+B (sacrilège que ce dernier, n’est-ce pas ?). Nous étions tous réunis devant quand soudain, grande frayeur : un zombie nous attaque par derrière ! Claire nous protège du mieux qu’elle peut et s’en débarrasse dans une lutte acharnée avant de nous rejoindre et de nous demander quel mélange elle doit prendre. Je lui donne évidemment le V+R, derrière lequel un message était inscrit : pour pouvoir résoudre l’énigme nous permettant de sortir, nous devions mettre la main sur une lampe à UV.

Nous reprenons donc les recherches dans la pièce tout en guettant prudemment que les zombies présents dans la pièce ne nous sautent pas brusquement à la gorge. L’ambiance était si saisissante que c’est avec la boule au ventre que j’ai passé la tête derrière un paravent pour vérifier que la lampe ne s’y trouvait pas. Pas de lampe, mais pas de zombie non plus. Ouf ! Un des membres la trouve finalement dans un placard. Problème : nous ne savons pas à quoi elle doit servir. On se dirige tous logiquement vers le bureau du chef Irons sur lequel sont disposés tout un tas de rapports réagissant aux UV. On les étudie attentivement, en vain, avant de mettre la main sur un petit carnet qu’on feuillette et qui contient notre nouvel indice. La lampe révèle un message codé qui nous explique que la clé se trouve entre les griffes d’un animal –il est important de savoir qu’Irons est un adepte de taxidermie et que son bureau est rempli d’animaux empaillés–. Je pense immédiatement au tigre mais un des membres montre intelligemment le raton laveur présent sur le bureau. Rien entre les griffes. Je prends l’initiative de le soulever et voilà qu’apparaît la clé. Subtil, vous ne trouvez pas ? (pour rappel, « raton laveur » se dit « raccoon » en anglais).

Nous pouvons enfin ouvrir la boîte et récupérer les munitions pour Claire. Mais l’aventure n’est pas finie : la boîte contient également les rubans encreurs dont on a besoin pour aller sauvegarder. Problème : Claire nous montre que la machine à écrire est sur la table, en dessous du corps affalé d’un zombie. Assis en face git un autre zombie tandis que le corps de celui qui nous a attaqués quelques instants plus tôt est allongé par terre à proximité. Elle demande si quelqu’un a le courage d’aller sauvegarder mais au bout de quelques secondes, personne ne voulant se dévouer, j’ai pris l’initiative de le faire. J’avance timidement en direction de la table et entreprends d’enjamber le cadavre du zombie allongé au sol quand celui-ci m’agrippe violemment la jambe. Je m’en défais difficilement avec l’aide de Claire qui s’en débarrasse, définitivement cette fois. 2ufhwngm3qhkgxq8wdcwaifpcm29ff1vq7vzhktuxdhnuy4dzcu6wdbwexpjogb6jmskdfxtm J’atteins enfin la table. Je pousse avec crainte le zombie allongé sur la machine à écrire et commence à taper mon nom en guise de sauvegarde. Claire nous annonce que c’est terminé. Mais ce n’était pas le cas. Le zombie assis en face s’est brusquement réveillé et s’est rué vers nous tandis que Claire nous a sommés de courir vers la sortie, désormais ouverte. On sort tous, entiers et bien vivants.

C’est ainsi que l’aventure a pris fin. C’était extrêmement court, l’affaire de cinq ou six minutes maximum, mais j’ai réellement pris un pied de dingue. J’aime énormément le concept de l’escape game et j’ai joué le jeu à fond. Ce n’était pas le seul scénario possible mais c’est malheureusement le seul que j’ai pu tester, ce qui est déjà plus que ce qui était prévu donc je ne m’en plains pas. Toutefois, j’aurais été curieux de découvrir la version avec Leon, même si ce dernier était visiblement bien moins courageux que Claire puisque je l’ai vu détaler de la pièce comme un lapin quelques minutes plus tard. Certes il était poursuivi par deux zombies mais quand même. En tout cas, c’était bien drôle !

 

L’événement fut donc court dans son ensemble mais il n’en fut pas moins excitant pour autant. C’est toujours agréable de pouvoir prolonger l’expérience vidéoludique dans le monde réel avec des activités de ce genre, d’autant plus que c’est également l’occasion de rencontrer quelques fans et d’échanger avec eux. Pour ma part, j’ai fait la rencontre d’Antonin, un passionné avec qui j’ai longuement discuté et que je salue, même si je doute qu’il lise cet article un jour. En conclusion, un grand merci à Capcom France pour avoir organisé cet event très sympa mais aussi à toute l’équipe présente sur place pour sa gentillesse et sa bonne humeur. J’espère avoir l’occasion de participer à d’autres événements dans le genre à l’avenir !

softv3-201901261257073631258
En attendant, je retourne casser du zombie sur ma Playstation 4 !

 

PS : Le temps passe vite, cet article est déjà le 100ème du blog ! Je profite donc de l’occasion pour remercier une nouvelle fois toutes celles et ceux qui prennent le temps de me lire, que ce soit de manière assidue ou même occasionnellement. Je prends toujours un immense plaisir à écrire pour mon blog et le fait de savoir que mon travail plaît à certains d’entre vous est la plus grande des récompenses à mes yeux. Alors merci infiniment à tous de faire en sorte que l’aventure continue !

Publicités

12 réflexions sur “[Event] Resident Evil 2 : « Bienvenue » à Raccoon City

  1. Merci pour ce bel article ! On sent que tu as passé un « agréable » moment sur cet event consacré à Resident Evil !

    Et bravo pour les 100 articles ! Continue à nous partager tes passions, tes écrits sont un plaisir à lire et à partager 😉

    Aimé par 1 personne

  2. Wahou, pour un petit événement, ils ont quand même fait quelque chose de vraiment sympa pour fêter la sortie de Resident Evil 2 ! Pouvoir découvrir les artworks du jeu, les superbes objets collector (les clés sont superbes, tu as raison…) Le stand de tir à billes est vraiment sympa aussi, et qui sait ? Le jour où il y aura une vraie apocalypse zombie, au moins tu sauras te défendre xd. Et c’est cool d’avoir pu voir la différence net entre le jeu original et le remake, sans compter les souvenirs que ça entraîne, observer l’évolution technique du jeu, c’est absolument bluffant.
    Quant à l’escape game, il avait l’air d’enfer et extrêmement bien pensé, tout simplement ! Surtout en prenant le parti d’intégrer des comédiens pour les zombies, Claire et Leon…ça met vraiment dans une sacrée ambiance et ça devient tout de suite interactif. Je comprends le stress que tu as dû ressentir, ça devait être génial, même si trop court ! Ça a été vraiment bien fait, et en plus pour découvrir l’escape game, il n’y avait sans doute pas mieux pour toi !

    Aimé par 1 personne

    1. J’ai justement eu un débat avec les gens du stand de tir à ce sujet. Je fais le malin avec un pistolet à billes et des cibles immobiles mais si ça devait réellement arriver, entre le stress, la cible mouvante et le recul des armes ça serait probablement une autre paire de manche… 😂
      C’est vrai que l’Escape Game était bien pensé, ils ont fait quelque chose de très efficace. Je rêve déjà d’une version longue voire grandeur nature sur le thème de Resident Evil, ça serait juste grandiose ! 😍

      Aimé par 1 personne

      1. C’est sûr que dans une situation réelle, on ferait moins les fiers ! Mais malgré tout, on espère qu’on ne sera pas totalement un manche…pour survivre au moins.
        Ce serait superbe en effet ! Ou tout autre escape game basé sur un jeu vidéo d’ailleurs…

        Aimé par 1 personne

  3. Bon, j’ai pas d’attachement particulier avec la licence (découvert le premier sur la play de mon cousin et seulement fait le 5 sur PC – pas un souvenir impérissable), mais vu ce que tu en dis, pour les fans c’est top ce genre d’event. Content de voir que t’en as bien profité. Et ton look de casseur est top, tu devrais l’envoyer au service casting pour la future série tv reboot. ^^

    Aimé par 1 personne

  4. Et bien ! Quel article saisissant ! Je dois dire que j’ai été à fond tout le long de l’escape game (tout le long de l’article également cela va sans dire !). Clairement (Claire.. haha) ça devait vraiment être génial de pouvoir profiter d’un tel Event ! Je n’ai jamais fait d’escape non plus et bon dieu ce que j’en ai envie ! Enfin bref ! Ça t’a permit de goûter quelques minutes à une bonne expérience, qui plus est avec une actrice donc vraiment top ! 😀

    Au passage, félicitation pour ton 100e article ! 😮

    Aimé par 1 personne

  5. Pff, je n’étais pas au courant non plus ! Je ne suis pas vraiment un fan de la saga mais j’aurais sûrement adoré ce genre d’événements. Ca avait l’air très sympa, en particulier le petit escape game. Si il t’a plu, je te conseille l’escape game horrifique du manoir de Paris !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s