E3 2019 : mes attentes pour cette édition particulière

On l’attend tous avec la plus grande impatience chaque année, et il est enfin là. Le mois de juin. Le mois où l’été pointe officiellement le bout de son nez, mais surtout le mois où le monde du jeu vidéo se donne rendez-vous autour du fameux « Noël des gamers ». Je parle bien sûr de l’E3, qui s’apprête à ouvrir les portes de sa 25ème édition au Convention Center de Los Angeles ces prochains jours, entre le 11 et le 14 juin plus précisément. Et cette édition promet d’être spéciale à plus d’un titre…

En effet, pour la première fois dans l’histoire de l’événement, l’une des principales têtes d’affiche sera aux abonnés absents. Après avoir fait l’impasse sur le Playstation Experience fin 2018, Sony a annoncé qu’il ne serait pas présent du tout à l’E3. Pas de conférence, pas de stand, rien. Une nouvelle qui n’est toutefois pas réellement surprenante quand on sait que la firme a d’ores et déjà dévoilé toutes ses cartes de fin de génération, et qu’elle prépare activement le lancement de la prochaine – d’une manière plutôt originale d’ailleurs, puisque c’est par un simple tweet que les caractéristiques de la Playstation 5 ont été annoncées. En tant que joueur Sony, j’avoue être fortement touché par cette absence car c’est toujours la conférence que j’attends avec le plus d’impatience. Mais soit, il y aura bien d’autres belles choses à se mettre sous la dent, c’est certain !

raw
Malheureusement pour moi, pas de conférence Playstation cette année…

Spéciale également car comme évoqué ci-dessus, on se situe à une période relativement charnière. La génération de consoles actuelle arrive doucement mais sûrement à sa fin, et Microsoft risque très probablement de jouer ses dernières grosses cartes lors de cet E3 2019 en termes d’exclusivités. Il en est de même pour les différents studios et éditeurs tiers qui participeront à la conférence (ou qui ont leurs propres conférences) et qui annonceront donc probablement leurs dernières grosses productions multi-supports de la génération. Évidemment, nous ne sommes pas à l’abri d’avoir un premier aperçu, voire même un véritable reveal de la part de Microsoft qui pourrait profiter du salon pour dévoiler les premières informations sur sa prochaine console. Avec une conférence qui devrait durer entre 1h30 et 2h selon Phil Spencer, le patron de la firme, il y aurait largement de quoi faire. Pourquoi pas, même, commencer à présenter quelques jeux qui feront partie du line-up de lancement de cette nouvelle Xbox ?

Vous aurez remarqué que je n’ai pas parlé de Nintendo. C’est tout à fait normal. N’étant pas un grand fan de la firme, j’avoue ne pas trop vouloir m’avancer sur la question et éviter de dire de trop grosses bêtises. Vu de l’extérieur, je pense tout de même qu’il est peu probable que Nintendo soit la star de l’événement cette année. Étant donné le succès de la Switch, il y a fort à parier que cette dernière à encore de beaux jours devant elle, et je doute que le constructeur japonais soit déjà prêt à passer à une nouvelle génération de son côté.

Planning E3 2019
Planning des conférences réalisé par JeuxVideo.com

Enfin, je ne vais pas m’étendre plus longtemps sur le sujet, que je tenais quand même à aborder dans les grandes lignes, car le but de cet article n’est pas vraiment de parler next-gen et stratégie marketing. Mes connaissances en la matière sont plus que limitées et d’autres le feront (ou l’ont déjà fait même) bien mieux que moi. Pour ma part, ce qui m’intéresse le plus lors de l’E3, ce sont les jeux. Et malgré l’absence de Sony, j’ai tout de même un certain nombre d’attentes et d’espérances pour les autres conférences. Je vais donc vous les présenter ici, conférence par conférence, en suivant l’ordre du planning qui a été établi.

 


Microsoft – 9 juin, 22h (heure française)


2039a686bc2ecf081f2406faff3b5bab

Avec l’absence d’Electronic Arts cette année, ce que l’on comprend aisément étant donné la conférence qu’ils ont donné l’an dernier, c’est Microsoft qui se retrouve à faire l’ouverture du bal des conférences de cette édition 2019. Autant le dire, on va avoir droit à un lancement en fanfare, et il risque d’y avoir du très lourd dès le début. Sachant que je ne suis pas (encore) un joueur Microsoft, je n’attends aucune annonce particulière concernant les exclusivités de la machine. En revanche, j’espère bien y trouver mon compte pour les annonces éditeurs tiers, qui se retrouveront toutes chez Microsoft en l’absence de Sony.

image
Un Resident Evil Revelations 3 pour clôturer la génération ?

À l’heure actuelle, je pense que l’annonce qui me botterait le plus serait celle d’un nouveau Resident Evil. Ceci dit, je préfère ne pas trop me faire trop d’espoir non plus, car il y a de grandes chances qu’on n’ait rien. Pourtant, on sait que Capcom est déjà sur plusieurs projets, mais je doute que le remake de Resident Evil 3 soit annoncé si vite après la sortie de celui de Resident Evil 2, et j’ai tendance à penser qu’ils préféreront garder Resident Evil 8 pour le lancement de la prochaine génération. Donc je verrais plutôt son annonce pour l’E3 2020, en espérant qu’il ne suive pas la direction prise par Resident Evil VII et qu’il redevienne, entre autres, un TPS. Toutefois, il reste une dernière possibilité qui me plairait énormément : l’annonce d’un Revelations 3. Le premier Revelations reste l’un de mes opus préférés de la série, et même si j’ai quelque peu été déçu par Revelations 2, je ne serais pas contre le fait qu’ils continuent à exploiter ce format épisodique. En plus, ce serait un moyen parfait de nous faire patienter en attendant la sortie de leur prochaine grosse cartouche, que ce soit Resident Evil 3 ou Resident Evil 8.

Je trouverais également plutôt judicieux que Remedy Entertainment et Supermassive Games profitent de l’occasion pour remettre une dernière fois en avant Control et The Dark Pictures Anthology : Man of Medan, tous deux prévus pour le mois d’août. Un nouveau trailer, une petite séquence de gameplay, ou même tout simplement un trailer de gameplay histoire d’avoir quelque chose à se mettre sous la dent pour ces derniers mois d’attente. J’attends Control avec une grande impatience étant donné que c’est le premier jeu du studio à paraître sur Playstation depuis Alan Wake et Quantum Break, deux jeux que je regrette amèrement de ne pas avoir pu faire. Quant à Man of Medan, malgré ma déception suite à la démo de la Paris Games Week 2018, je reste persuadé que ce sera une superbe aventure digne d’Until Dawn, qui reste l’un de mes coups de cœur de la génération actuelle.

Je n’oublie pas non plus le fameux Twin Mirror, cette nouvelle production Dontnod Entertainment dévoilée à l’E3 2018 avec un trailer fort accrocheur. Nous n’avons pas eu d’autres informations à son sujet depuis alors que l’on sait qu’il est prévu pour 2019. Je pense donc qu’il y a fort à parier qu’il sera présenté plus en détail lors de cette conférence, qui nous dévoilera par la même occasion une date de sortie plus proche qu’on ne le pense. Je ne sais pas pourquoi, mais je le vois bien arriver avant la fin de l’été, ou en septembre au plus tard. Pour ceux qui ne connaissent pas, il s’agira d’un jeu narratif en trois épisodes dans lequel on incarnera Sam Hayes, un journaliste d’investigation. On devra chercher à faire la lumière sur ce qui s’est passé alors que ce dernier s’est réveillé dans un motel, la chemise ensanglantée, sans le moindre souvenir de ce qu’il a pu faire.

Pour finir, je compte bien garder un petit œil sur Dying Light 2 (Techland), qui avait été annoncé l’an dernier également et qui devrait se dévoiler un peu plus cette année. Je n’ai pas fait le premier opus (FPS oblige) mais j’en ai regardé un let’s play complet, et sans être parfait, j’ai trouvé que cela pouvait être une aventure sympathique à vivre, en particulier avec un pote. Maintenant que j’ai fait le choix d’essayer de combattre mon rejet du FPS et surtout que je suis abonné au Playstation Plus, je me dis que je pourrais éventuellement me laisser tenter, avec un ami, entre deux gros jeux ou en période de creux. À surveiller.

 


Bethesda Softworks – 10 juin, 2h30 (heure française)


1280px-bethesda_softworks_logo-svg

On enchaînera ensuite en ce premier jour de conférences avec la présentation de Bethesda, qui est avancée d’une heure par rapport à celle de l’an dernier. Une très bonne nouvelle pour notre sommeil, en particulier pour moi qui ne suis pas particulièrement fan des productions de cet éditeur. De ce fait, résumer mes attentes va être extrêmement rapide puisque je n’en ai qu’une : The Evil Within 3. Pour être honnête, je n’y pensais même pas jusqu’à ce que Shinji Mikami enflamme la toile il y a deux jours en confirmant via un tweet sa présence à Los Angeles pour « voyage d’affaires ». Il n’en fallait guère plus pour me hyper, d’autant plus qu’on se souvient encore que le très bon The Evil Within 2 avait été révélé à l’E3 2017 pour une sortie seulement quatre mois plus tard. Deux ans seulement ont passé, mais il n’est pas impossible que le Monsieur réitère la chose car deux ans peuvent suffire à produire un nouvel opus. On croise les doigts !

wet-4e26683373974
Je ne serais pas contre le retour de Rubi Malone

Avant d’en finir avec Bethesda, je me permets tout de même de rêver un peu en me disant : et si un WET 2 voyait le jour ? Étant donné l’échec rencontré par le premier opus développé par Behaviour Interactif (anciennement Artificial Mind & Movement) il y a presque 10 ans, je me doute que cela n’arrivera probablement jamais, mais malgré ses défauts j’avais plutôt bien accroché au jeu de mon côté. Pourtant, avec son univers digne d’un film de Tarantino et son ambiance mafia asiatique, il avait tout pour me déplaire. Mais impossible de ne pas succomber au charme démentiel du gameplay, qui était un pur défouloir rempli de classe qui faisait aisément oublier les nombreux défauts du titre à tous les niveaux. Franchement, si un second opus voyait le jour en corrigeant toutes les erreurs commises par le premier, il y aurait réellement moyen de faire quelque chose de bien. Pensez-y, messieurs de Bethesda.

 


Ubisoft – 10 juin, 21h (heure française)


ix0vulf

Je passe sur les conférences Devolver Digital, VR Showcase et PC Gaming Show, dont je n’attends rien et que je ne regarderai même pas, pour en venir à la conférence dont j’attends le plus cette année : celle d’Ubisoft. Ah, Ubisoft et moi… Une longue histoire. C’est un peu mon studio « je t’aime moi non plus » : ils ont beaucoup d’idées intéressantes, ils proposent un catalogue qui a tout pour me plaire, mais je suis de plus en plus souvent déçu par leur manque d’ambition, d’innovation et de prises de risques. Un si grand potentiel gâché qui a souvent tendance à me mettre en colère, mais quoi qu’on en dise, j’aime cet éditeur, et je finis toujours par y revenir.

Je compte donc sur eux pour combler ce qui est ma plus grosse attente, pas seulement de cette conférence mais de l’E3 2019 tout entier : annoncer le nouveau Splinter Cell. C’est l’une de mes licences préférées de l’éditeur et je regrette de voir qu’elle a été complètement délaissée sur toute la génération au profit d’une surabondance d’Assassin’s Creed et de Far Cry, pour lesquels je n’ai pas le plus grand des affects. C’est d’autant plus frustrant que Blacklist, sorti en 2013, était si extraordinaire qu’il a réussi à détrôner Chaos Theory dans mon cœur. Il faut qu’ils continuent dans cette voie. Ainsi, j’espère ne pas avoir à subir la même déception de l’an dernier en voyant la conférence se clôturer sans que Sam Fisher n’ait eu l’occasion de pointer le bout de ses lunettes à infrarouge. Même s’il ne devait s’agir que d’un court teaser annonçant le jeu pour la prochaine génération je serais comblé. Ubisoft a révélé que trois jeux non-annoncés seraient présentés à l’E3, j’espère sincèrement que Splinter Cell fait partie du lot.

splinter_cell_blacklist
Rendez-nous notre Sam Fisher !

L’une de mes autres principales attentes de cet E3 concerne le nouvel opus de Watch Dogs, qui s’intitulerait Watch Dogs Legion si l’on en croit les leaks de cette nuit (Ubisoft et les leaks, une histoire d’amour qui n’en finit plus…), qui ont par ailleurs été confirmés par Jason Schreier, rédacteur du site Kotaku réputé pour la véracité de ses informations. Ce Watch Dogs 3 se situerait dans un Londres post-Brexit et il offrirait notamment la possibilité au joueur d’incarner n’importe quel PNJ durant le jeu, chacun disposant de son propre gameplay et de sa propre personnalité. Une mécanique qui semble plutôt ambitieuse, alors que je reprochais justement à Watch Dogs 2 de manquer cruellement d’ambition. J’avoue ne pas réussir à être emballé pour le moment, mais j’ai hâte d’en voir plus, en espérant que l’éditeur parviendra enfin à exploiter comme il se doit le potentiel de sa licence, qui ne se contente que du minimum syndical depuis le début.

Enfin, je ne serais pas contre l’annonce d’un Steep 2, même si mes espoirs à ce sujet sont quasi-nuls. Je reste toujours extrêmement frustré par le fait qu’Electronic Arts ait complètement abandonné SSX après le reboot très réussi de la génération précédente, et je salue donc l’initiative d’Ubisoft d’avoir cherché à prendre la place avec la sortie de Steep en 2016. Certes, le jeu n’était pas parfait, mais il proposait une expérience suffisamment sympathique pour que j’attende avec plaisir l’annonce d’un nouvel épisode, qui aurait largement de quoi faire. Cependant, si l’on en croit la vidéo mise en ligne par l’éditeur pour présenter le contenu de cet E3, il semblerait qu’il soit davantage question de mises à jour pour Steep, qui se verrait être étoffé par du nouveau contenu, que d’un nouvel opus. Et si l’on devait s’autoriser à rêver un peu, on pourrait éventuellement espérer un retour pour Prince of Persia, autre grand oublié d’Ubisoft avec Splinter Cell. Le dernier opus sorti était loin de faire l’unanimité (pour ma part je ne l’ai pas fait, donc je ne jugerai pas) mais honnêtement, ça me manque de m’amuser à remonter le temps entre deux phases de plates-formes et de baston.

 


Square Enix – 11 juin, 3h (heure française)


2000px-square_enix_logo-svg

Je passe également sur les conférences Limited Run Games et Kinda Funny Games pour en arriver à la dernière qui suscitera réellement mon attention : celle de Square Enix. À l’image de Bethesda, en dehors de quelques jeux par-ci par-là, je n’ai jamais réellement eu d’atome crochu avec l’éditeur japonais – et j’en ai encore moins depuis qu’ils ont racheté Eidos Interactive et, par extension, Tomb Raider, je l’avoue.

11383308

Toutefois, je compte bien garder un œil sur l’annonce de Marvel’s Avengers (Crystal Dynamics), qui va enfin être dévoilé après plusieurs années de teasing. Je ne suis pas un grand fan de super-héros, mais j’ai un petit espoir que le jeu prenne une direction similaire à celle des Batman Arkham (Rocksteady Studios) ou de Marvel’s Spider-Man (Insomniac Games), auquel cas je risque très fortement de me laisser tenter par l’aventure. Autrement, la seule autre annonce qui pourrait potentiellement attirer mon attention serait celle d’un nouveau Lara Croft. J’ai pris un grand plaisir à découvrir les deux jeux de ce spin-off, en particulier Lara Croft et le Temple d’Osiris dont la sortie remonte à 2014 déjà. Étant donné qu’il est peu probable qu’un nouveau Tomb Raider voit le jour avant la prochaine génération, je me dis qu’il serait sympathique de combler l’attente après Shadow of the Tomb Raider par un nouvel opus pour le spin-off.

 

C’est tout pour mes principales attentes de cette 25ème édition. Un peu de next-gen, le retour de certaines licences, l’annonce également, je l’espère, de nouvelles IP, du spectacle, voilà tout ce dont j’ai besoin pour passer cinq jours fabuleux à l’occasion de cet événement annuel, qui est sans aucun doute celui que j’attends avec le plus d’impatience à chaque fois. Le tout, bien sûr, dans la joie et la bonne humeur.

Je suis plus que prêt, et j’ai bien l’intention de profiter de mon temps libre pour faire une couverture des conférences similaire à celle que j’ai pu faire l’an dernier. Ainsi, on se retrouve sur le blog dans les prochains jours, mais également sur mes différents réseaux sociaux (Twitter, Instagram, Facebook) où je risque d’être plutôt actif !

Et vous, des attentes particulières ?

4 réflexions sur “E3 2019 : mes attentes pour cette édition particulière

  1. Haha je constate qu’on n’a absolument pas les mêmes attentes, à quelques exceptions près 😀

    Je suis très curieux de voir la conférence Microsoft, après des années à me moquer de leurs conférences, ils ont (encore une fois) un boulevard pour faire quelque chose de grand. J’aimerais surtout en savoir plus sur leurs projets de GamePass sur PC, mais aussi leur stratégie sur la synergie PC-console, vu que Xbox tend à devenir une marque plus qu’une console, et que leur appli Xbox et le Windows Store sur PC ne parviennent pas à évoluer.
    Ils ont aussi teasé beaucoup de choses (au travers de pseudo-rumeurs savamment distillées aux journalistes) du côté des jeux, alors on verra.

    J’ai aussi beaucoup d’attentes pour Nintendo, notamment pourquoi pas sur l’apparition enfin des jeux SNES dans l’abonnement Nintendo Online, ou de manière plus réaliste, de nouveaux jeux à venir.

    Je te rejoins sur Splinter Cell et Control, même si je ne veux pas en voir plus sur ce dernier (j’ai une confiance aveugle dans Sam Lake et Remedy). Splinter Cell de son côté, sans être un énorme fan de la série, j’ai joué à Splinter Cell Blacklist l’année dernière et je me disais que la licence manquait beaucoup. D’ailleurs je te rejoins globalement sur la curiosité pour Ubisoft, Watch Dogs Legion m’intrigue beaucoup.

    Aimé par 1 personne

    1. J’espère quand même que l’accent ne sera pas trop mis sur le côté « marque » pour Microsoft et que les jeux resteront à l’honneur. À moins qu’ils n’aient vraiment quelque chose à dire. Parce que les communications qui durent trois plombes pour révéler des informations au compte goutte qui peuvent être résumées en 2 minutes, on en a assez eu ces derniers mois.

      Pour Nintendo, je pense que tu t’en doutes mais ça fait partie des conférences que je ne regarde même pas haha. Je ne suis vraiment plus la cible de cette firme (et je ne l’ai jamais vraiment été, sauf quand j’étais enfant et que je ne sortais jamais sans ma Gameboy ou ma DS).

      Pour Control, je suis juste curieux de découvrir un peu plus en profondeur le gameplay. Parce que hormis quelques courts passages de combat, on ne sait toujours rien finalement. Ce qui n’est pas un mal, il ne faut pas trop qu’ils en dévoilent. Mais juste un peu plus pour nous aider à comprendre les enjeux, au moins.

      Aimé par 1 personne

  2. Je ne m’intéresse pas à l’E3 depuis très longtemps, et je n’ai d’ailleurs toujours pas le courage de regarder les conférences. Néanmoins, j’éprouve beaucoup de plaisir à lire les attentes et réactions des blogueurs que je connais. C’est dommage que Sony ne soit pas présent, d’autant que j’ai hâte d’en savoir plus sur la PS5, mais on fera avec. Personnellement, je m’intéresse plus à l’avenir de la Switch que de Microsoft, pour la simple raison que j’en possède une. Alors que je ne projette pas du tout de jouer sur PC, et encore moins sur X-Box. C’est purement une question de goûts et d’habitudes bien sûr. Comme toi, je suis très curieuse vis à vis de l’avenir de Resident Evil. Le remake du 2 a trouvé une formule pertinente et intéressante de remake. J’espère que ça inspirera FF7, même si l’aspect épisodique me fait déjà enrager. Tu penses qu’ils vont déjà parler d’un nouveau Assassin’s Creed ?

    J'aime

    1. Je comprends que tu ne cherches pas à regarder les conférences, d’autant que certaines sont très tardives et que tu travailles. Je profite du fait de n’avoir aucune contrainte de mon côté pour suivre ça comme il se doit.
      C’est tout à fait normal. Pour ma part je zappe toujours la conférence Nintendo parce que je sais qu’elle ne m’intéressera à aucun moment malheureusement.
      D’après ce que j’ai compris, probablement pas. Après, je ne sais pas exactement si Assassin’s Creed sera complètement absent de l’E3 ou s’il sera présent, mais uniquement pour une sortie en 2020. En tout cas, une chose est sûre : le nouvel opus ne devrait pas sortir cette année.

      Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s