Le 16 mai dernier, Jean-Baptiste (de la chaîne iamJBR) et moi publiions la première vidéo d’un nouveau format que nous avons imaginé ensemble : Mieux vaut tard que jamais. Nous souhaitons tout d’abord remercier tous ceux qui ont pris le temps d’aller voir le fruit de notre travail, de le commenter pour en discuter avec nous mais également de le partager. Nous sommes vraiment heureux des retours que l’on a pu avoir, et cela nous conforte dans l’idée de continuer à nourrir ce format par la suite. D’ailleurs, nous avons déjà plusieurs idées pour des prochains numéros.

Mais avant cela, nous souhaitions partager avec vous quelques informations sur ce projet, qui a véritablement pris vie en l’espace de quelques mois seulement. Dans cet article, nous allons donc revenir sur la genèse de Mieux vaut tard que jamais afin de vous détailler le processus qui a mené à la vidéo qui est aujourd’hui disponible, en plus de vous livrer quelques anecdotes sur la manière dont ont pu se dérouler le tournage et la post-production.

La genèse du format

Depuis notre rencontre, JB et moi nous sommes rendus compte que nous avons beaucoup de points communs dans notre approche du jeu vidéo et de la création de contenus : nous aimons tous les deux raconter des histoires, et donc le format narratif. Rapidement, nous avons donc commencé à réfléchir à un moyen de collaborer sur un projet qui nous ressemblerait. Et c’est au cours de l’une de nos nombreuses discussions sur cette industrie que l’idée s’est imposée à nous.

Alors que nous parlions de nos goûts pour les jeux d’horreur, j’expliquais à JB que l’un de mes plus grands regrets était qu’à l’heure actuelle, je n’avais toujours pas eu l’occasion de m’essayer à cette franchise mythique qu’est Silent Hill, qui a été complètement mise de côté par Konami depuis de nombreuses années. Et ce n’était pas la première fois que je lui faisais part du fait que j’étais passé à côté de grandes franchises du jeu vidéo que j’aimerais découvrir, comme par exemple Metal Gear Solid, Bioshock, Dead Space et plus encore. C’est à ce moment-là qu’il m’a dit : « On tient quelque chose ». Le plus naturellement du monde, le concept de Mieux vaut tard que jamais, nom sur lequel nous nous sommes rapidement arrêtés, était né.

L’idée serait qu’un joueur expérimenté fasse découvrir à un autre joueur un ancien jeu qui est aujourd’hui considéré comme un classique au sein de l’histoire du jeu vidéo, et qu’ils en discutent ensuite au cours d’un débat. Ce serait notamment un moyen de comparer les points de vue, mais surtout de mettre en lumière l’héritage du titre en question sur un individu qui le découvre de nombreuses années plus tard. Silent Hill ayant été l’élément déclencheur, le premier numéro était déjà tout trouvé.

Le tournage

À la mi-janvier 2021, nous nous sommes donc retrouvés chez lui pour tourner ce format que nous souhaitions être plus qu’un simple débat enregistré. JB étant un réalisateur hors pair disposant d’un véritable décor pouvant servir de lieu de tournage, nous en avons profité pour imaginer un plateau qui représenterait l’identité de ce format. Avant cela, nous avions également mis au point les conditions d’enregistrement afin d’être aussi efficaces que possible.

Pour rendre le débat plus intéressant et mieux nourri, nous avons rapidement décidé que celui-ci devait avoir lieu dans un court laps de temps après la découverte du jeu. Ainsi, nous avons réalisé l’ensemble des enregistrements en l’espace de trois jours seulement. Cela comprend l’installation du plateau, la découverte du jeu au cours duquel différents plans ont été tournés pour illustrer le débat, le débat lui-même ainsi que tous les autres plans b-roll qui ont également servi à nourrir le contenu de la vidéo. C’était particulièrement intense mais nous avons tous les deux pris beaucoup de plaisir à faire tout cela.

(Petite anecdote amusante : la pièce ayant servi au tournage étant assez mal chauffée, nous avons utilisé… un appareil à raclette en guise de chauffage d’appoint. Pratique !)

Sachez par ailleurs que nous tenions absolument à ce que le débat soit le plus naturel possible. Même si nous avions décidé que d’un point de vue réalisation, nous voulions que la vidéo ait un rendu professionnel et proche d’un reportage, nous voulions surtout garder l’idée qu’il s’agit d’une discussion entre deux joueurs comme n’importe qui pourrait en avoir. De ce fait, en dehors d’une ligne directrice qui nous a permis de suivre les grands axes que nous souhaitions aborder au cours de celui-ci, nous n’avions absolument rien préparé à l’avance.

La post-production

À la mi-mars, nous nous sommes de nouveau retrouvés chez JB afin de commencer ensemble la partie post-production. On ne va pas se mentir, ce n’est pas forcément la plus réjouissante puisqu’elle peut s’avérer particulièrement fastidieuse. Nous avons revisionné l’intégralité des enregistrements réalisés pour le débat, soit 1h30 de vidéo, une première fois afin d’effectuer des premières coupes sur des moments qui nous paraissaient moins pertinents. Cela fait, nous avons revisionné l’ensemble une seconde fois afin de réaliser de nouvelles coupes. Cela nous a amené à environ 50 minutes de vidéo, ce qui correspondait plus ou moins à la durée que nous souhaitions.

Après avoir discuté de la direction à prendre pour le rendu final, nous avons alors débuté le montage à proprement parler. Retouche de la colorimétrie des images, effets de transition, sélection des musiques et des b-roll d’illustration (qui représentaient à eux seuls plus de 10 heures de rushs), assemblage des scènes, voilà ce qui a occupé notre temps pendant plusieurs jours. Mais à ce sujet, je tiens tout de même à rendre à César ce qui lui appartient : c’est essentiellement à JB que nous devons le rendu final de la vidéo. Car non seulement c’est lui qui avait la main sur toute cette partie, avec une simple supervision de ma part, mais c’est en plus lui et lui seul qui a monté la grande majorité de la vidéo de son côté. Et en cela, je l’en remercie sincèrement.

La préparation des supports de communication

À l’issue de plusieurs semaines de travail particulièrement intenses pour JB, nous tenions enfin le résultat final de Mieux vaut tard que jamais : Silent Hill. Nous avons alors commencé à préparer les visuels nous permettant d’annoncer le projet sur les réseaux sociaux. Nous voulions faire quelque chose de spécial, de plus poussé que le simple fait d’annoncer une date et une heure de publication. Nous avions donc prévu le coup dès le mois de mars en réalisant une séance photo sur le thème de la vidéo, qui nous permettrait de publier plusieurs visuels uniques en guise de teaser.

Ce dernier, qui s’est étendu sur plusieurs jours, nous a alors permis d’introduire le concept et de le présenter tout en faisant en sorte d’attiser la curiosité des gens. En amont, nous avions également discuté ensemble du logo que l’on souhaitait faire pour ce format et qui devrait donc servir à l’ensemble des vidéos qui suivront. Mais encore une fois, je me dois de souligner que c’est à JB que l’on doit l’ensemble des visuels ayant servi à la promotion de notre travail. Pendant ce temps-là, je travaillais de mon côté sur le texte d’introduction de la vidéo (que vous devriez normalement retrouver au début de chaque numéro) pour que JB puisse l’enregistrer en voix off.

La publication… et la suite

Nous voilà arrivés au 16 mai 2021, date à laquelle Mieux vaut tard que jamais : Silent Hill est officiellement sorti. La fin de plusieurs mois de travail particulièrement intenses, notamment pour JB, mais que nous sommes très heureux d’avoir réalisé. De ce fait, nous vous remercions sincèrement pour l’accueil que vous avez réservé à cette vidéo et plus généralement à ce format qui, d’après les retours que nous avons eus, vous plaît beaucoup. Avec JB, nous sommes d’ores et déjà excités à l’idée de réaliser le prochain numéro, sur lequel nous avons déjà commencé à réfléchir. On est impatients de pouvoir vous en parler… mais ce sera pour une autre fois !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s